X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Histoire (ED 113) » International

Contact

Secrétariat


17, rue de la Sorbonne
(Bureau G309-esc. C- 3e étage)
75232 Paris cedex 05

Tél. + 33 (0)1 40 46 33 42

ecole.doctorale113@univ-paris1.fr

International

L'École doctorale d’Histoire poursuit une politique de coopération internationale ambitieuse. Celle-ci prend plusieurs formes :

- encouragement à la signature de conventions de co-tutelle internationale de thèse.

- organisation d’ateliers doctoraux en collaboration avec des écoles doctorales étrangères ou dans le cadre du Collège doctoral franco-allemand.

- soutiens des candidatures aux Aides à la mobilité (AMI).

 

 

 

EN 2015

 

Citizenship. Historiographies, Questions and Methodologies

Budapest  21 et 22 juin 2015

Atelier doctoral de Central European University (Budapest) en collaboration avec l’Université de Paris 1 (ED 113) et la revue Contemporary European History (Cambridge).

Organisatrices : Andrea Peto (CEU / Board), Jessica Reinisch (Birkbeck College, Londres / Board) et Christine Lebeau (Paris 1). 

Langue de travail : anglais.

 

En marge de la réunion annuelle à Budapest du comité éditorial de la revue Contemporary European History, l’atelier a réuni huit doctorant(e)s contemporanéistes de Paris 1 et de CEU et une partie du comité de lecture. 

Ont accepté de « jouer le jeu » d’un comité de lecture in situ : Piers Ludlow, LSE, Londres et Jessica Reinisch, Birkbeck College Londres, éditeurs ; Dominique Reill, Miami University, éditrice correspondante pour les Etats-Unis ; Emily Greble, City College of New York, éditrice pour les comptes rendus ; Andrea Petö, CEU et Helge Pharo, université d’Oslo, membres du comité de lecture).

N. Piers Ludlow a d’abord présenté les attendus pour une publication dans la revue et plus largement dans une revue anglo-saxonne, tant du point de vue de la définition du champ et de l’objet que de la forme. Les doctorants ont ensuite présenté leurs travaux en relation avec la thématique de l’atelier devant les membres du comité éditorial. Leurs contributions ont ensuite été activement discutées sur le fond et sur la forme, dans la perspective d’une publication dans une revue, à laquelle les contributeurs ont été vivement invités. La journée, aussi dynamique par ses échanges qu’utile à la formation professionnelle des intervenants, s’est conclue par une visite guidée de la place de la liberté de Budapest, au cours de laquelle Andrea Petö a décrypté pour le groupe la compétition mémorielle à l’échelle du XXe siècle caractéristique de cet ensemble urbain, et par une dégustation de vins hongrois.