Accueil » CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique de l'Université (UMR 8209)

Contact

CRPS

14, rue Cujas 75005 Paris

Tél. 01.40.46.28.28

Fax. 01.40.46.31.65

crps.univ-paris1.fr

CSE

190 avenue de France 75013 Paris
Tél. 01.49.54.20.95
Fax. 01.49.54.26.74

cse.ehess.fr

CESSP - Centre européen de sociologie et de science politique de l'Université (UMR 8209)

Candidatures au concours chercheurs CNRS 2015

 

Les candidat.e.s au concours CNRS 2015 de chargé de recherche (sections 36 ou 40 du Comité National, concours CR1 et CR2) qui souhaitent solliciter le soutien du Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP, UMR 8209, CNRS-EHESS-Univ. Paris 1) sont invité.e.s à envoyer, avant le 10 décembre 2014 à 14h, leur CV, le rapport de soutenance de leur thèse, un article jugé significatif de leur travail, et leur projet de recherche. Ce dernier document sera fourni dans une version la plus aboutie possible, suivant l’avancement de sa rédaction. Concernant le format du projet, les candidat.e.s se reporteront aux « guides du candidats » diffusés par les sections concernées.

Les candidat.e.s indiqueront dans le corps du message transmis au laboratoire : le titre de la thèse et le titre du projet, ainsi que le ou les axe(s) dans lequel ce dernier s'inscrit (voir la liste des axes infra).

Les candidat.e.s seront informé.e.s à partir du 15 décembre de la décision du laboratoire les concernant.

Les candidat.e.s soutenu.e.s par le laboratoire recevront une lettre de confirmation de ce soutien dans le courant du mois de décembre. Leur seront par ailleurs proposés des conseils pour améliorer leur projet, ainsi que des « auditions blanches », permettant de travailler la présentation orale.

 

Les dossiers doivent être envoyés, exclusivement par voie électronique, à Jean-Louis Briquet jean-louis.briquet@univ-paris1.fr , Wilfried Lignier wilfried.lignier@ens.fr et Jocelyne Pichot pichot@msh-paris.fr .

 

Le CESSP, créé en 2010, réunit deux équipes de recherche, le Centre de sociologie européenne (CSE) et le Centre de recherches politiques de la Sorbonne (CRPS). Les quatre axes de recherche principaux du CESSP, communs aux deux équipes, sont les suivants: « Going global ? »  Processus d’internationalisation et d’européanisation (Responsables : B. Réau et J. Siméant) ; Sociologie historique des sciences : modernisation, internationalisation, interdépendances (Responsables : L. Blondiaux et J. Heilbron) ; Economie des biens symboliques : production, circulation, appropriation (Responsables : B. Gaïti, S. Levêque et G. Sapiro) ; Pouvoirs et rapports de domination (Responsables : J.-L. Briquet, F. Denord et D. Serre). Pour plus de détails sur le contenu de chacun de ces axes, merci de se reporter au site web du laboratoire.

 _________________________________________________________________________________________________________

 

 

« Sciences en Marche »

 




 

 Le Centre Européen de Sociologie et de Science Politique affirme son soutien aux mobilisations engagées autour du mouvement national « Sciences en Marche ».

 

Les membres du CESSP approuvent les grandes orientations définies par « Sciences en marche » en vue de sortir de la « crise profonde » que traversent l’Enseignement supérieur et la Recherche (ESR). Ils soulignent ainsi l’urgence qu’il y a à soutenir l’emploi scientifique « à tous les niveaux de l’ESR » et à « renforcer les crédits de base des laboratoires et des universités ». Ils soutiennent les objectifs de « reconnaître le doctorat dans les conventions collectives » et de « faciliter l’emploi des docteurs et la diffusion de la culture scientifique ». Ils partagent enfin le souci de « Sciences en marche » de « convaincre le public » et plus largement tous nos concitoyens que « l’ESR joue un rôle important à la fois dans l’activité économique et dans la réflexion politique de notre pays ».

 

Le CESSP appelle l’ensemble de ses membres à s’associer aux initiatives lancées dans le cadre du mouvement, et notamment à participer à la grande manifestation nationale du 17 octobre.

 

Pour rappel, voici ci-dessous l’appel du collectif « Sciences en Marche » :

 

Lire la suite

 

_______________________________________________________________________________________________________

 

 

Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP-Paris)

 

 

Le Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP-Paris) est né de la fusion du Centre de sociologie européenne (CSE-Paris) et du Centre de recherches politiques de la Sorbonne (CRPS-Paris).

 

Cette nouvelle unité est rattachée à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, au CNRS (UMR 8209) et à l'Ecole des hautes études en sciences sociales.

 

Dans la tradition commune aux deux centres dont il est issu, les recherches du CESSP portent sur des objets divers : européanisation, stratification sociale, genre, élites, intellectuels, savoirs, culture, media, mobilisations sociales, partis politiques, politiques publiques, marchés.

 

Aux questionnements fondateurs sur la domination, la reproduction sociale, les institutions, la construction sociale des identités, les professions, le métier politique, la politisation, les relations entre espaces sociaux (politique, économique, culturel), s'ajoutent des orientations plus récentes qui contribuent à leur renouvellement : sociologie de la globalisation et des relations internationales, sociologie des mouvements sociaux, sociologie économique, étude des transferts culturels. Animé par un profond souci de réflexivité, le CESSP se spécialise aussi dans l'histoire sociale des sciences humaines et sociales et de leurs rapports avec la société.  Ces différentes recherches ont en commun une même démarche, alliant à la rigueur de l'enquête empirique l'exigence de la problématisation théorique.

 

Partageant une conception unifiée des sciences sociales, elles articulent analyse quantitative, approche ethnographique, sociologie historique et analyse de contenu. Engagée de longue date dans les deux équipes, la réflexion méthodologique sur les conditions du comparatisme s'est enrichie de l'étude des transferts et des échanges internationaux. Cette pratique de la recherche est inséparable de l'idée de la fonction critique des sciences sociales dans la société.

 

 

English version / Spanish version