Accueil » CRPS - Centre de recherches politiques de la Sorbonne » Membres

Dobry Michel

Michel Dobry

 

 

Professeur au Département de science politique de la Sorbonne.

 

Doctorat d'Etat en science politique, janvier 1984 ; agrégation de science politique, juillet 1984 ; professeur à l'Université de Perpignan, 1984-1987 ; professeur à l'Université Paris X- Nanterre, 1987-2001 ; professeur à l'Université Paris I, depuis septembre 2001.

 

Thèmes de recherche :

 

Crises politiques, processus de transition, politique internationale

 

Contact :

 

michel.dobry@univ-paris1.fr

 

Bureau F 616

 

Travaux et publications (une sélection)

 

Ouvrages et thèse :

 

-  Eléments pour une théorie des conjonctures politiques fluides, thèse de doctorat d'Etat de science politique, I.E.P. de Paris, janvier 1984.

 

-  Sociologie des crises politiques. La dynamique des mobilisations multisectorielles, Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1986 ; réedition en collection de poche (« Références »), 1992.

 

traductions :en espagnol : Sociologia de las crisis politicas, Madrid, Siglo XXI, 1988 ; en polonais : Socjologia kryzysow politycznych, Varsovie, P.W.N., 1995 ; en anglais : Sociology of Political Crises, New York (en cours de correction).

 

-  Risques collectifs et situations de crise. Réflexions à partir d'une analyse sociologique des crises politiques, Paris, Grenoble , C.N.R.S., 1995.

 

-  Democratic and Capitalist Transitions in Eastern Europe. Lessons for the Social Sciences, sous la dir. de Michel Dobry, Dordrecht and Boston, Kluwer, 2000.

 

-  Le mythe de l'allergie française au fascisme, sous la dir. de Michel Dobry, Paris, Albin Michel, 2003.

 

Chapitres d'ouvrages :

 

-  « Variation d'emprise sociale et dynamique des représentations : remarques sur une hypothèse de Neil Smelser », in Gérard Duprat, dir., Analyse de l'idéologie, tome 1, Paris, Galilée (Centre d'analyse de la pensée politique), 1980.

 

-  « Calcul, concurrence et gestion du sens : quelques réflexions à propos des manifestations étudiantes de novembre-décembre 1986 », in Pierre Favre, dir., La manifestation, Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1990.

 

-  « Les avatars de la modernisation : anatomie d'un échec exemplaire », in Gérard Duprat, dir., Connaissance du politique, Paris , Presses Universitaires de France (Centre d'analyse de la pensée politique), 1990.

 

-  « Le Président de la République en cohabitation. Modes de pensée préconstitués et logiques sectorielles », in Jacques Lagroye et Bernard Lacroix, dirs., Le Président de la République. Usages et genèses d'une institution, Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1992.

 

-  « Logiques de la fluidité politique », in François Chazel, dir., Action collective et mouvements sociaux, Paris , Presses Universitaires de France, 1993.

 

-  « France : an Ambiguous Survival », in Dirk Berg-Schlosser et Jeremy Mitchell, eds., Conditions for Democracy in Interwar Europe, Londres, Macmillan, 2000.

 

-  « Paths, Choices, Outcomes, and Uncertainty. Elements for a critique of transitological reason », in Michel Dobry, ed., Democratic and Capitalist transitions in Eastern Europe. Lessons for the Social Sciences, Dordrecht and Boston, Kluwer, 2000.

 

-  « Valeurs, croyances et transactions collusives. Notes pour une réorientation de l'analyse de la légitimation des systèmes démocratiques », in Javier Santiso, dir., A la recherche de la démocratie. Mélanges offerts à Guy Hermet, Paris, Karthala, 2002.

 

-  « Charisme et rationalité : le « phénomène nazi » dans l'histoire », in Jacques Lagroye, dir., La politisation, Paris, Belin, 2003.

 

-  « La thèse immunitaire face aux fascismes. Pour une critique de la logique classificatoire », in Michel Dobry, dir., Le mythe de l'allergie française au fascisme, Paris, Albin Michel, 2003.

 

-  « Légitimité et calcul rationnel. Remarques sur quelques « complications » de la sociologie de Max Weber », in Pierre Favre, Jack Hayward et Yves Schemeil, dirs, Etre Gouverné. Hommages à Jean Leca, Paris, Presses de Sciences Po, 2003.

 

-  « February 1934 and the Discovery of French Society's Allergy to the Fascist Revolution », in Brian Jenkins, ed., France in the Era of Fascism : Essays on the French Authoritarian Right, Oxford and New York, Berghahn, 2005.

 

-  « Ce dont sont faites les logiques de situation », in Pierre Favre, Olivier Fillieule et Fabien Jobard, dirs., L'atelier du politiste. Théories, actions, représentations, Paris, La Découverte, 2007.

 

Principaux articles dans des revues scientifiques :

 

-  « Clausewitz et l' « entre-deux », ou de quelques difficultés d'une recherche de paternité légitime », Revue Française de Sociologie, vol. XVII, n°4, octobre - décembre 1976.

 

-  « A la recherche d'un cadre théorique pour l'analyse politique des classes moyennes », Annales de la faculté de Droit et de Science politique de Clermont - Ferrand, 1977 (en coll. avec B. Lacroix).

 

-  « Mobilisations multisectorielles et dynamique des crises politiques. Un point de vue heuristique », Revue Française de Sociologie, vol. XXIV, n° 3, juillet-septembre 1983.

 

-  « Le jeu du consensus », Pouvoirs, n°38 ("L'armée"), 1986.

 

-  « Février 1934 et la découverte de l'« allergie » de la société française à la Révolution fasciste », Revue Française de Sociologie, vol. XXX, n° 3-4 ("Sociologie de la Révolution"), juillet-décembre 1989.

 

-  « Brève note sur les turpitudes de la crisologie : que sommes nous en droit de déduire des multiples usages du mot « crise » ? », Cahiers de la sécurité intérieure(IHESI), n°7, janvier 1992.

 

-  « Problems and Illusions in the Study of Transitions to Democracy », Sisyphus. Social Studies, vol.9, n°2, 1992.

 

-  « Les causalités de l'improbable et du probable : notes à propos des manifestations de 1989 en Europe de l'Est », Cultures et Conflits, printemps 1995 .

 

-  « Le renseignement politique dans les démocraties occidentales. Quelques pistes pour l'identification d'un objet flou », Cahiers de la sécurité intérieure (I.H.E.S.I.), n°30, 1997.

 

-  « Les voies incertaines de la transitologie : choix stratégiques, séquences historiques, bifurcations et processus de path dependence », Revue Française de Science Politique, vol.50, n°4-5, août-octobre 2000.

 

-  « 'Ereignisse' und Situationlogik : Lehren, die man aus der Untersuchung von Situationen politischer Unübersichtlichkeit ziehen kann », Geschichte und Gesellschaft, n° spécial « Structur und Ereignis » (« Structure et évènement »), Sonderheft 19, printemps 2001.

 

-  "Penser = classer ?", Genèses. Sciences sociales et histoire , n° 59, juin 2005.

 

-  "Hitler, Charisma , and Structure : Reflections on Historical Methodology", Totalitarian Movements and Political Religions, vol. 7, n°2, 2006.

 

Direction de numéros spéciaux de revues :

 

-  Les processus de transition à la démocratie, n° spécial de Cultures et Conflits, sous la dir. de Michel Dobry,printemps 1995.

 

- Les transitions démocratiques. Regards sur l'état de la « transitologie », n° spécial de la Revue Française de Science politique, sous la dir. de Michel Dobry, vol. 50, n°4 -5, août-octobre 2000.

 

Principales responsabilités :

 

-  membre du comité de rédaction de la Revue Française de Science Politique, depuis 1991.

 

-  directeur du Laboratoire d'Analyse des Systèmes Politiques (UMR-CNRS), 1993-2003.

 

-  co-président du Réseau scientifique international de la Fondation Européenne de la Science « Social Transformations in Central and Eastern Europe » (1994-1999).

 

-  membre des jurys d'agrégation de science politique 1994-1995 et 1996-1997.

 

-  membre du Comité National du C.N.R.S. (membre coopté, 1988-1991 ; membre élu, membre du bureau, 1991-1995).

 

-  directeur du DEA « Politique comparée et sociologie politique », Paris X, 1989-1994.

 

-  co-responsable de la filière Recherche "Relations internationales" du Master 2 de science politique de l'Université Paris I.