X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Colloque LE TOURISME HORS DES SENTIERS BATTUS

Dates : 21 au 23 Mai 2014


Lieu : Paris et Région Parisienne

Contacts :

 

 

Maria GRAVARI-BARBAS, Université Paris 1, IREST-EIREST (maria.gravari-barbas@univ-paris1.fr)

 

Marie DELAPLACE, Université Paris Est  (marie.Delaplace@univ-mlv.fr)

 

 

Joseph NGIJOL, Université Paris III (joseph.ngijol@univ-paris3.fr)

Colloque LE TOURISME HORS DES SENTIERS BATTUS

French
English

 

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IREST/EIREST

Université Paris III

Université Paris Est (UPEM et IFSTTAR, laboratoires ACP, Lab’Urba, LIAT, LVMT)

 

 4e colloque International de l’Association ASTRES

(Association Tourisme, Recherche et Enseignement Supérieur)

21 au 23 Mai 2014

LE TOURISME hors Des sentiers battus :

Coulisses, Interstices et nouveaux territoires touristiques

TOURISM off the beaten track:

Back stages, interstices and new tourism territories

 

L’affirmation croissante de pratiques et produits touristiques, qui, tout en se généralisant, sont présentés comme alternatifs, renouvelle les formes touristiques. Depuis plusieurs décennies, le modèle d’une offre touristique de masse peu différenciée est fortement remis en cause par une offre plus composite, plus fragmentée et individualisée. Le tourisme n’échappe en effet pas aux changements induits par la métropolisation, la mondialisation, l’hybridation des goûts. Une nouvelle attention est portée au quotidien, à l’ordinaire, à la contextualisation du séjour, aux interactions sociales.

Tourisme de banlieue, tourisme créatif, tourisme participatif, slow tourism, tourisme du quotidien, plusieurs vocables renvoient à ces nouvelles pratiques qui dessinent de nouvelles relations entre centre(s) et périphérie(s).

 

Ce colloque vise à interroger des pratiques et filières touristiques qui se développent hors des sentiers battus, produisant de nouveaux territoires touristiques à partir de l’investissement des coulisses, interstices, espaces périphériques.

Il ne s’agit pas d’opposer un tourisme « mainstream » à un tourisme plus sélectif, mais d’identifier la façon dont les nouveaux territoires touristiques, de nouvelles pratiques, de nouveaux produits, de nouvelles mobilités, de nouvelles temporalités, se constituent à partir des espaces interstitiels, des pratiques en coulisse.

Il s’agit également de prendre en compte les modalités d’émergence et de diffusion d’innovations touristiques qui s’appuient sur les pratiques de touristes « défricheurs », d’acteurs créatifs, de produits alternatifs.

 

 

 

 

L’association AsTRES

 

L’association AsTRES regroupe neuf universités ayant des formations identifiées et des recherches dans le domaine du tourisme (Université d'Angers, Université de Bourgogne, Université Joseph Fourier Grenoble, Université Pierre Mendes-France de Grenoble, Université Nice Sophia-Antipolis, Université Paris I Panthéon-Sorbonne (IREST), Université Sorbonne Nouvelle Paris III, Université de Toulouse II le Mirail, Université Paris-Est Marne-la-Vallée, ainsi que le CNAM, l’IFSTTAR et l’IRSTEA

 

Elle a pour objectifs : la structuration du réseau des universités, EPST et EPSCP français, ayant des formations et des thématiques de recherche identifiées dans le domaine du Tourisme ; la promotion de la thématique Tourisme au sein de l'enseignement supérieur et de la recherche ; la mise en place de collaboration avec le Monde professionnel ; le développement de partenariats entre les membres du réseau et à l’international.