Accueil » Géographie (ED 434) » Centres de recherche » Centre de recherches de l'Institut de Démographie de l'Université Paris 1 (CRIDUP)

Contact



CRIDUP


Directeur : Mme Elizabeth Brown

Centre Pierre Mendès-France
90 rue de Tolbiac
75634 Paris Cedex 13

Tél
: +33 (0)1 44 07 86 46
Fax : +33 (0)1 44 07 86 47
E-mail : diridup@univ-paris1.fr

site du CRIDUP

 

Centre de recherches de l'Institut de Démographie de l'Université Paris 1 (CRIDUP)

Centre de recherches de l'Institut de Démographie de l'Université Paris 1 (CRIDUP)

 Cliquez ici pour accéder au site du CRIDUP

Présentation


Le CRIDUP est le centre de recherche des enseignants-chercheurs de l'IDUP (Institut de Démographie de l'Université Paris 1). Il rassemble les dix enseignants- chercheurs affectés à l'Institut, des enseignants et des chercheurs étrangers en mission, les doctorants et des chargés de recherche, vacataires ou en CCD, qui participent aux travaux réalisés sous la responsabilité des enseignants chercheurs.

 

La mission principale du CRIDUP est de contribuer à l'analyse approfondie des caractéristiques et des comportements des populations et de leurs évolutions. L'objectif est de produire des recherches novatrices en démographie, tant du point de vue des thématiques développées que du point de vue méthodologique.

Ces recherches se structurent le plus souvent en trois temps :

  • recueil et assemblage des données quantitatives et qualitatives existantes, ou production de données originales,
  • critique et analyse des données, description des phénomènes et de leur évolution,
  • mise au point de modèles explicatifs ou de prévision.


Elles impliquent une réflexion épistémologique sur les catégories employées dans les sciences sociales et sur les concepts existants ou à construire en fonction des thèmes traités. Elles nécessitent un approfondissement continu des méthodes et instruments de l'analyse démographique et statistique, ainsi que la mise en œuvre de dispositifs d'observation pérenne de la dynamique des populations.

La mesure et la compréhension des dynamiques démographiques de sous-populations géographiques ou institutionnelles, aussi bien que des sujets sensibles de société difficilement explorés par la statistique institutionnelle, nécessitent la production et l'analyse de données spécifiques. En organisant des enquêtes inédites, les chercheurs et chercheuses du CRIDUP participent à l'enrichissement des sources de données quantitatives sur la population. Lors du traitement de ces données, ils développent des applications méthodologiques originales et font émerger de nouvelles catégories d'analyse adaptées à l'évolution des phénomènes démographiques et sociaux.

Les travaux du CRIDUP sont aussi le socle de la formation dispensée en 2ème année du master recherche « Dynamique des populations » et ouvrent de nouveaux débouchés aux étudiants de master professionnel « Expert démographe » en leur faisant découvrir des applications inédites des méthodes démographiques qu'ils proposeront eux-mêmes à leurs futurs employeurs.

La diffusion et la discussion de ces travaux se fait notamment dans le cadre du séminaire de recherche de l'équipe qui se réunit mensuellement et auquel étudiants, enseignants et chercheurs, voire des professionnels, sont invités à participer. Ce dispositif va se renforcer d'une table ronde périodique rassemblant chercheurs et doctorants du CRIDUP autour de thèmes de réflexion méthodologique.
 

Axes de recherche :


Dans l'axe « dynamique des populations », on analysera :

  • l'évolution historique et la forme actuelle des comportements conjugaux et procréateurs ;
  • des situations démographiques spécifiques à différents niveaux géographiques ou administratifs et les problématiques d'aménagement consécutives ;
  • les facteurs d'évolution de populations définies par des critères professionnels, scolaires, de santé...


L'axe « analyse de sujets sensibles » s'articule autour de deux thématiques :

  • Les rapports de genre, leur évolution et leurs conséquences démographiques et sociales ; les analyses entamées en 2010 portent sur l'évolution des pratiques sexuelles et du contexte social et sanitaire de la sexualité d'une part ; sur l'analyse quantitative de comportements familiaux ou sociaux préjudiciables -violence intrafamiliale, mutilations sexuelles...- d'autre part ;
  • les évolutions des courants migratoires internationaux, notamment d'origine politique, de leurs causes et de leurs conséquences.