X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Droit du Numérique, Administration - Entreprises » Foire aux Questions

Questions relatives au M2 DNAE

Questions relatives au Master 2 DNAE

            -Qu'est-ce que le Droit du Numérique ?

 

Le Droit du Numérique, ou Droit des TIC, est une matière transversale, concernant tous les domaines du Droit.

Il régit les problèmes liés à l'émergence des nouvelles technologies (protection de la vie privée, propriété intellectuelle, …) qui se posent aux personnes physiques ou morales, de droit privé ou public.

 

            -Pourquoi s'orienter vers le Droit du Numérique ?

 

Le Droit du Numérique est une discipline récente en pleine expansion en raison du développement permanent des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC).

C'est un droit nouveau, en construction, qui appelle à de nombreuses réflexions et réformes ce qui implique un besoin grandissant de juristes qualifiés, aussi bien de la part des entreprises et cabinets d'avocats que des administrations.

Ce droit a l'avantage de s'inscrire dans une réflexion qui transcende la distinction droit public/droit privé. Il offre ainsi, à chaque étudiant, en fonction de son profil, qu'il soit plutôt publiciste ou privatiste de très nombreuses débouchés professionnels aussi bien au sein d'une administration centrale, locale, que dans une entreprise ou encore dans un cabinet d'avocat.

 

            -Pourquoi choisir ce Master 2 ?

 

Le Master 2 Droit du Numérique – Administration – Entreprises est un Master d'excellence dans le domaine du numérique, qui jouit d'une renommée croissante auprès des cabinets d'avocats, des entreprises et des administrations.

Les cours sont assurés par des professeurs et des praticiens reconnus dans leur domaine qui sauront transmettre un savoir théorique et pratique nécessaire pour exercer dans ce domaine.

Ce Master présente également l'avantage d'être indifférencié, il mêle donc un mémoire – qui permet d'obtenir de solides connaissances tout en permettant d'envisager une thèse (une thèse ne pourra toutefois être réalisée qu'après examen du dossier par l'école doctorale ou en concluant un contrat CIFRE avec une entreprise) – et un stage de 3 mois minimum – qui permet d'avoir une expérience professionnelle formatrice, nécessaire pour obtenir un emploi à l'issue du Master.

Enfin, ce master figure parmi le top 5 des meilleures formations dans le domaine du Droit du Numérique et des communications électroniques, il est placé en deuxième position (après un master au champ d'étude très spécialisé puisqu'il concerne le domaine spatial) au Opens external link in new windowclassement SMBG qui repose sur trois critères objectifs et essentiels à savoir la notoriété de la formation, les débouchés et le salaire premier emploi à l’issue de la formation et enfin le retour de satisfaction des étudiants.

 

            -Quels sont les débouchés ?

 

Le Master 2 Droit du Numérique – Administration – Entreprises permet d'envisager des carrières dans des horizons divers. Ainsi, entre autre, ce diplôme offre la possibilité d'exercer en tant qu'avocat spécialisé en TIC mais également en tant que juriste au sein d'entreprises privées (Fournisseurs d'accès à internet, banques, ...). Les publicistes ne sont pas en reste puisque d'autres débouchés sont possibles au sein des services juridiques d'autorités administratives indépendantes (ARCEP, CNIL, CADA,...) et plus largement au sein des administrations et acteurs publics (Ministère de l’Intérieur, DILA,…). Le diplôme ne ferme pas totalement la porte non plus à la poursuite d'une thèse même si elle ne pourra toutefois être réalisée qu'après examen du dossier par l'école doctorale ou en concluant un contrat CIRFE avec une entreprise.

 

Opens internal link in current windowRetour accueil FAQ