X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Droit du Numérique, Administration - Entreprises » La formation » Objectifs

Publics visés

Publics visés

 

Aujourd'hui, l'offre de formation continue des administrations n'est pas encore adaptée aux besoins de formation dans le domaine de l'administration électronique, des téléprocédures et téléservices et de la gestion des réseaux intelligents. Le PSAE, Plan stratégique de l'administration électronique et le Plan d'action requièrent la formation d'un nombre croissant d'agents compétents dans un triple domaine : l'administration, le droit et l'informatique de réseau. En l'absence d'un plan global de formation aux besoins de l'administration électronique, les services publics s'en remettent au pragmatisme et aux compétences qu'ils possèdent. La formation délivre une compétence en matière de droit de l'internet, doublée d'une compétence en informatique, sécurité et connaissance des réseaux. Cette double compétence est attrayante pour les services publics, les entreprises privées, les collectivités territoriales et les entreprises qui, depuis la création du DESS Droit de l'internet - Administration - entreprises, offrent des stages aux étudiants et se félicitent du niveau de ces derniers. Près de neuf ans après la création du Master, certaines administrations, entreprises, cabinets d'avocats et de consultants, collectivités locales, embauchent les stagiaires et créent des postes pour les recruter. Les publics visés sont d'abord les étudiants en droit nantis d'une maîtrise en droit public comme en droit privé. Certes, les étudiants en droit public de Paris I qui ont suivi le cours de Master de "Droit des T.I.C et des téléprocédures", sont bénéficiaires d'une formation unique en son genre (Aujourd'hui Paris I est la seule université qui délivre un tel cours en Master) et, de ce fait, sont déjà préparés à recevoir le programme du master. Mais tous les étudiants en droit présentent un profil favorable dès lors qu'ils ont fait un stage proche des activités juridiques ou économiques mettant en œuvre le droit de l'internet. C'est le cas des étudiants en maîtrise de droit public à Paris I qui font un stage de deux à trois mois en substitution de matières d'examen. Ils suivent le cours de droit des T.I.C et des téléprocédures et trouvent souvent un stage dans ces domaines. Mais d'autres étudiants, y compris en droit privé, font des stages dans ces domaines et convaincus, postulent pour le Master Droit du numérique – Administrations – Entreprises. Ce sont ensuite les cadres A des services publics en général à condition qu'ils aient acquis une expérience professionnelle qui leur permette de traiter les questions relatives à l'administration électronique, aux réseaux, aux opérations administratives en ligne et au droit administratif numérique en général. Ce sont, enfin, les candidats diplômés en informatique , qu'ils travaillent dans le secteur public ou le secteur privé, à condition qu'ils aient acquis une formation juridique et une expérience des activités numériques en ligne.