X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

PARCOURS DOCTORAL

 

Tout comme pour les autres cycles de Licence et de Master, le parcours doctoral sera validé par des ECTS.

Le document joint comprend  la convention de formation, le tableau de la formation doctorale, le portfolio, le vade-mecum de la thèse en Arts plastiques et en pratique du Cinéma, la charte du doctorat, le formulaire de comité de suivi. Initiates file downloadCliquez ici                    

Attestation d'assiduité. Initiates file downloadCliquez ici                                               

 

La formation doctorale, chiffrée à 180 ECTS comprend deux éléments conjoints :

- une thèse qui compte pour 150 ECTS

- une formation complémentaire, dite "parcours doctoral », qui compte pour 30 ECTS

·   une partie obligatoire (10 ECTS) correspondant  directement à l’élaboration et au suivi de la thèse comme à la préparation de la soutenance.

·   une partie optionnelle (20 ECTS) correspondant à l’acquisition de connaissances,  de compétences complémentaires ou d’une culture générale appropriées au sujet même de la thèse, comme à la valorisation d’activités scientifiques ou professionnelles liées à la recherche.

La validation des ECTS se fait à partir :

  • De la participation aux séminaires doctoraux,
  • De la participation à des stages doctoraux, y compris aux doctoriales.
  • De la présentation d’un avancement de la recherche évalué chaque année,
  • D’une Pré-soutenance de thèse effectuée durant la troisième année, au plus tard la quatrième année.
  • Des Communications et Publications sur la recherche doctorale, (Voir à ce sujet les informations sur la publication pendant le doctorat et sur les thèses sur publications.)
  • Des contributions au fonctionnement du centre de recherche (permanence, contributions à l’organisation des événements, colloques, etc.),
  • Des activités professionnelles, pour les étudiants non contractuels.


Les formations transversales sont destinées à développer la culture scientifique générale.
Le collège des écoles doctorales fédère les initiatives et en fait la publicité qui est relayée auprès des doctorants.

Ces formations concernent :

  • Le traitement des données et une initiation aux statistiques en SHS,
  • La maîtrise de l’anglais scientifique,
  • Les enquêtes de terrain,
  • La formation à la rédaction pour les revues scientifiques.
  • Etc.


Le réseau inter universitaire CAM offre lui aussi des formations transversales
Préparation à l’insertion professionnelle.

 

Modules professionnalisants

Dans le cadre de l'ED mais aussi en relation avec le collège des écoles doctorales de Paris 1 un certain nombre de formations professionnalisantes sont proposées aux doctorants :

  • Formation organisée par la Mission Université Entreprises dans le domaine des techniques de recherche d’emploi. La formation comprend une conférence générale de présentation pour tous les doctorants et des ateliers d’une durée de trois heures chacun, réunissant une dizaine d’étudiants. Les thèmes sont : stratégies de recherche d’emploi (objectifs, pratiques de recrutements, candidatures spontanées, décryptage des offres, …); dossier de candidature (CV, lettre de motivation, ..); entretiens d’embauche.
  • La direction partenariat entreprises insertion professionnelle (DPIEP) propose aussi l’utilisation d’un outil / processus : le Portfolio des Apprentissages et de Professionnalisation, afin d'aider les doctorants à réfléchir sur la notion de parcours de professionnalisation, métier / poste / fonction suivant les domaines : Fonction Publique d’Etat / Territoriale ; du privé , entreprise / cabinet de consultant / secteur associatif ; ONG). Avec intervention de l’APEC sur l’insertion pro des docteurs et doctorants ;

 

Organisation de doctoriales

Chaque année l'Ed informe les doctorants de l'organisation de doctoriales. Celles-ci attirent de plus en plus de doctorants qui découvrent ainsi que l’université ou les instituts de recherche ne sont pas les seuls employeurs potentiels des docteurs. L’intérêt pour ces doctoriales varie selon le type de recherche. Les étudiants en Etudes Culturelles et Design étant plus sensibles que les étudiants d’Arts plastiques par exemple.

Autre évaluation des compétences des doctorants tout au long de la thèse

La mise en place du parcours de formation des doctorants au sein de l'ED conduit à valoriser toutes les activités effectuées par le doctorant au cours de ses années de thèse.
C’est le cas pour :

  • L'enseignement, lorsque le doctorant bénéficie d'une mission associée à son contrat doctoral ou d’un poste d’ATER, mais aussi lorsqu’il donne des charges de cours ou qu’il enseigne dans le secondaire.
  • Par des stages en entreprise en relation avec la recherche.
  • Par des bourses de recherche ou des résidences d’artiste en France ou à l’étranger
  • Par des participations à des conférences, colloques, tables rondes, poster sessions, etc.
  • Par des participations à l’organisation de colloques, d’exposition, etc.

Ces activités qui sont bénéfiques aux doctorants sont prises en compte dans l’évaluation du parcours du doctorant.
Et sont encouragées par l’École doctorale qui réserve une grande partie de son budget pour soutenir de telles opérations formatrices et professionnalisantes.

Engagement dans le programme « Valorisation des compétences: un nouveau chapitre de la thèse »

La direction partenariat entreprises insertion professionnelle (DIEP) de l'Université Paris 1 en relation avec le collège des Écoles Doctorales propose une aide à la valorisation des compétences des doctorants.
Les objectifs de cette formation basée sur le "Nouveau chapitre de la thèse » vise à  présenter les recherches et les compétences en langage académique et non académique ; - identifier les compétences / apprentissages développés au cours du doctorat mais aussi sur l'ensemble de son parcours ; - déterminer des pistes professionnelles liées au doctorat ; - préparer des supports de candidatures (CV, lettre de candidature) efficaces.
Certains enseignants de l’ED incitent leurs doctorants à intégrer un bilan des compétences acquises tout au long de la thèse dans ou après la conclusion du mémoire. Cette démarche reste débutante.

Accompagnement des doctorants contractuels (formations mutualisées avec le Collège des écoles doctorales)

Les bénéficiaires des contrats doctorats qui ont des missions d'enseignement suivent les formations proposées par la Cellule des Formations Doctorales, rattachée au Collège des écoles doctorales, et se voient attribuer un tuteur. Le tuteur est un enseignant chercheur (distinct du directeur de thèse), titulaire d’un cours pour lequel le doctorant contractuel effectue des travaux dirigés. Il peut ainsi interagir directement avec le doctorant sur les questions pédagogiques.