X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil > Management (ED 559) > Pré-soutenance

Pré-soutenance

Organisation de la pré-soutenance et de la soutenance


Préalablement à sa soutenance, chaque doctorant doit, au préalable, pré-soutenir sa thèse. La pré-soutenance permet au doctorant d’améliorer de manière substantielle la qualité finale de la thèse. Elle s’organise de la manière suivante :

 

 

- Lorsque le doctorant a finalisé une première version complète de sa thèse, son directeur de recherche peut lancer la procédure de pré-soutenance. Celle-ci consiste à choisir deux rapporteurs extérieurs à l’EDMPS, qui seront les mêmes que ceux sollicités lors de la soutenance de thèse, à leur envoyer cette première version de la thèse et à fixer une date de pré-soutenance devant se dérouler dans l’établissement où le doctorant est inscrit. Cette organisation administrative de la pré-soutenance est effectuée par le secrétariat de l’ED en collaboration avec le directeur de recherche ;

 

 

- Lors de la pré-soutenance, les deux rapporteurs, qui n’ont pas de rapport à fournir à cette occasion, font part au doctorant, en présence de son directeur de recherche, de l’ensemble de leurs remarques sur la thèse (points forts, points faibles, parties à modifier, à supprimer, à ajouter, modifications conseillées, etc.). A l’issue de cet échange, le directeur de recherche consigne par écrit sur le cahier des pré-soutenances, remis par le secrétariat de l’ED, l’ensemble des modifications que le doctorant doit apporter à la version finale de sa thèse. Il signe le cahier des pré-soutenances de même que les deux rapporteurs ;

 

 

- Le doctorant se livre ensuite à la rédaction de son document final. Le temps nécessaire pour ce travail peut aller de quelques semaines à plusieurs mois selon l’ampleur des modifications demandées ;

 

 

- Lorsque le travail de correction a été effectué par le doctorant, ce dernier envoie la version finale de sa thèse à son directeur de recherche, à ses deux rapporteurs et au conseil de l’ED accompagnée d’un document récapitulant très précisément l’ensemble des modifications apportées compte tenu des remarques effectuées lors de la pré-soutenance. C’est sur la base de cette version finale de la thèse et des réponses apportées aux rapporteurs que le directeur de l’ED autorisera ou non la soutenance définitive.

 

 

Pour ce qui est du jury de thèse, il respecte les règles de composition suivantes : le nombre des membres du jury est compris entre quatre et huit, il est composé au moins pour moitié de personnalités françaises ou étrangères, extérieures à l’école doctorale et à l’établissement d’inscription du doctorant, il assure une représentation équilibrée des femmes et des hommes, la moitié du jury est composée de professeurs, le directeur de thèse participe au jury mais ne prend pas part à la décision.