X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Institut d'étude du développement économique et social (IEDES) » Master Etudes du Développement » Parcours SHS » Développement local : acteurs, mobilisations et territoires

Développement local : acteurs, mobilisations et territoires

Anglais

Le Master mention Etudes du développement

Une formation unique en France offrant sur deux ans la possibilité de se former spécifiquement sur les métiers de la solidarité internationale d’une matière pluridisciplinaire, critique et appliquée.


L’Institut d’étude du développement économique et social (IEDES), créé en 1957 et rattaché à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Paris I, a été le premier centre de formation francophone européen spécifiquement dédié aux questions de développement. Créé dans le contexte des indépendances africaines et dans une réflexion engagée des universitaires sur les relations contemporaines avec les Pays du Sud, il est aujourd’hui l’institut français le plus important dans les études du développement et est un lieu original de débats sur les politiques et les réalités du développement.


La formation s’adresse aussi bien aux futurs professionnels (coopération décentralisée, ONG, coopérations publiques nationales et internationales, fondations, consultant) et aux futurs chercheurs amenés à exercer en France ou à l'étranger. Le mémoire du Master 2 (M2) est adapté en fonction. Il est recommandé de suivre le master depuis le Master 1 (M1), mais une entrée en M2 est possible, sous condition d’avoir validé un M1. Le M2 est accessible à la formation continue.

Le parcours "Développement local : acteurs, mobilisations et territoires"

Il met l’accent sur les potentialités des acteurs à se mobiliser sur un territoire autour d’un projet de développement partagé. Le Master défend une certaine approche du développement valorisant les initiatives endogènes et participatives et prenant en compte les conflictualités inhérentes à tout processus de changement. Sa particularité par rapport à d’autres masters de développement local est de travailler dans des contextes essentiellement extra-européens, même si les passerelles sont nombreuses.

Le développement local renvoie à une vision transversale du changement social.

Différemment valorisé à travers les époques, il connaît depuis une dizaine d’années un renforcement significatif. Il se décline sous des acceptions multiples (développement territorial, durable, intégré, participatif, bottom-up) et s’actualise dans des domaines d’activités très contemporains et porteurs : l’économie sociale et solidaire, la micro finance, la RSE, la durabilité environnementale, l’économie circulaire…

 

Loin d’être seulement une simple échelle d’intervention, le local est un point situé d’observation du monde global en mutation ainsi qu’une modalité d’action par laquelle les acteurs renforcent leurs capacités à changer leur destin.

Approche prisée tant  par les organismes internationaux, les coopérations internationales que par les associations/ONG, le développement local vise à établir un compromis social entre acteurs, territoires et ressources. Il cherche à valoriser les ressources locales (qu’elle soient économiques, humaines, sociales     et     historiques),     à renforcer la capacité des acteurs à se penser comme les moteurs du développement de leur territoire et non plus comme de simples bénéficiaires et implique résolument une dynamique participative et de long terme.
 
Dans le contexte des pays dits du Sud, ce développement local se fait dans un contexte marqué par :
- de fortes aspirations démocratiques et l’intensification des formes de mobilisations collectives ;
- le fort poids de la jeunesse, notamment en Afrique et en Asie ;
- l’injonction à la « participation » des populations et de la société civile ;
- l’approfondissement des processus de décentralisation ;
- une urbanisation soutenue et une lutte pour une égalité d’accès à la ville et aux services urbains ;
- une marchandisation des services collectifs ;
- des fortes tensions foncières, aussi bien urbaines que rurales ;
- la montée des problèmes socio-environnementaux ;
- la   montée   des   opérateurs   privés   multinationaux   (minier   et agroalimentaire notamment).

 

Les objectifs de la formation

- Former  des  futurs  professionnels  du  changement  social compétents et innovants dans les domaines spécifiques du développement   local :   animateur   de   territoire,   ESS, transition écologique, démarche participative…
- Cerner le contexte historique, culturel et politique du secteur du développement et de l’aide internationale ;
- Considérer la pluralité des logiques et des acteurs engagés dans les projets locaux de développement (Etat ; collectivités territoriales; opérateurs privés; acteurs de la coopération décentralisée ; médias ; associations, mouvements sociaux.)
- Avoir une approche critique du développement


La formation s’adresse aussi bien aux futurs professionnels (coopération décentralisée, ONG, coopérations publiques nationales et internationales, fondations, consultant) et aux futurs chercheurs amenés à exercer en France ou à l'étranger.

Les outils

- des séminaires d’ouverture dispensés doublement par des enseignants-chercheurs et des professionnels/intervenants du milieu ;
- une maîtrise des outils techniques de gestion de projet ;
- un module tuteuré réalisé en en collaboration avec les partenaires associatifs et institutionnels de la formation. Les étudiants de M2 réalisent une mission réelle de jeunes experts pour leurs clients/partenaires : Conseil départemental, Région Ile France, Plateforme du commerce équitable, Secours Cath, Résolis…
- l’engagement associatif au sein notamment de l’AED (Association Etudes et Développement), association des étudiants de l’IEDES, membre du Réseau Etudiants et Développement et autour de nombreux projet (Guinée, Inde, Sénégal…).

Initiates file downloadTélécharger la brochure

Pour toute information liée à l'inscription en en Master à l'IEDES:  iedes@univ-paris1.fr

Responsable de spécialité :

Opens window for sending emailSylvie Capitant

Maître de conférences en sociologie

 

Spécificités :

- Formation en Développement local tournée vers les Pays du Sud
- Parcours pluridisciplinaire en 2 ans et approche critique
- Adossée à un Institut reconnu depuis 60 ans
- Stage de trois mois minimum obligatoire en M2
- Mémoire orienté recherche ou pro en fonction du parcours de l’étudiant-e
- Acquisition d’outils pratiques en M2 et Réalisation d’un Module tuteuré
- Possibilité de mobilité internationale en S3
- Une vie étudiante très dynamique sur le campus

Débouchés :

Quelques postes occupés par des ancien-ne-s de la formation:
- Chargé de mission au sein du FMDV (Fonds mondial pour le développement des villes)
- Chargé de mission, Fédération nationale
d’Agriculture biologique ;
-Expert Gouvernance locale, GIZ ;
- Chef de projet ESS, Agence pour la promotion
et le développement des provinces du Maroc
- Chargé de projet, SIDI.
- Chef de projet de développement urbain, Afrique de l’Ouest, AFD.
- Chercheur junior, UN Habitat

Brochure M2 Développement local