X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » International » Panthéon-Sorbonne dans le monde » Panthéon Sorbonne dans le monde par région » Amériques » Année France-Colombie 2017 » Colloque "La Colombie aujourd'hui"

Participez!

Vous souhaitez participer au colloque? Soumettez votre proposition aux organisateurs avant le 21 juillet 2017! Chaque proposition doit comporter 3000 signes maximum (en français, espagnol ou anglais) et être accompagnée d’une courte présentation de son auteur (statut, rattachement à une institution, adresse email). Les propositions retenues feront l'objet d’un article scientifique de 30 000 à 40 000 signes, à paraître dans une revue scientifique et/ou un ouvrage.

Téléchargez l'appel à contributions

 


Colloque "La Colombie aujourd'hui : arts, patrimoines, urbanités, tourisme" (Paris, 13 & 14 novembre 2017)

French
Spanish

 

Le colloque "La Colombie aujourd’hui : arts, patrimoines, urbanités, tourisme" se déroulera les 13 et 14 novembre 2017 à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il vise à faire le point sur les réalités multiples et mouvantes d’un pays en profonde restructuration, que l’Europe et la France redécouvrent actuellement dans toute leur richesse et diversité.

 Téléchargez l'appel à contributions


Axes thématiques

Arts

La Colombie est le terrain d’une production artistique foisonnante. Le colloque vise non seulement à la mettre en évidence, mais à questionner les conditions de sa production, les acteurs qui participent (artistes, opérateurs culturels, acteurs publics et privés, institutions, société civile), les espaces dans lesquels elle s’épanouit, les écueils auxquels elle se heurte aujourd’hui. Ce volet sera accompagné d’une exposition qui se déploiera dans l’ensemble du centre Panthéon.


Patrimoines

La richesse des patrimoines en Colombie (naturels ou culturels, matériels ou immatériels) représentent le socle sur lequel se construisent aujourd’hui les projets de développement économique, social, culturel. Le colloque cherchera à suivre les évolutions récentes de la notion du patrimoine dans le pays et les voies de patrimonialisation, abordée ici en tant que construction sociale. Quels sont les acteurs de la patrimonialisation ? De quelle façon les patrimoines sont-ils utilisés dans les constructions identitaires (nationale, locale, ethnique, culturelle) ? De quelles façons sont-ils utilisés comme des éléments de développement ?


Urbanités

La question des villes en Colombie connait actuellement un extraordinaire renouveau. Marquées jusqu’à récemment par un imaginaire négatif, lié aux risques et à la violence - réelle ou fantasmée - elles sont actuellement en profonde mutations. Devenues des laboratoires de la conception d’une nouvelle urbanité, elles nous questionnent par la multiplicité des processus qui y voient le jour : expérimentations urbaines – telles que l’urbanisme tactique, l’acupuncture urbaine ou la lutte contre la criminalité par l’urbanisme social – projets architecturaux, reconversions et rénovations, participations citoyennes urbaines, tout se prête à une analyse de ces processus et de leurs dynamiques, à la fois dans les villes principales du pays (Bogota, Medellin) et dans les nombreuses villes historiques de construction coloniale.

 

Numérique

L’un des aspects saillants de la collaboration entre la France et la Colombie est porté par la thématique du numérique. À cet égard, il importe de souligner que la société de l’information est bien souvent absente de la réflexion universitaire alors qu’elle revêt des enjeux majeurs en termes de participation citoyenne ou encore d’émancipation du citoyen. La Colombie et la France ont leurs propres expériences des nouvelles technologies de l’information qui ont, respectivement dans ces deux pays, un impact majeur sur l’évolution de la société et les politiques publiques. Cette perspective sera également explorée lors des deux colloques organisés dans le cadre des deux manifestations scientifiques France Colombie 2017 de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Tourisme(s)

La Colombie s’ouvre depuis quelques années au tourisme. Elle valorise un ensemble de ressources qui vont au-delà de l’offre classique parfois limitée aux croisières. La valorisation des patrimoines, la création de nouvelles infrastructures, l’organisation ou réorganisation des marchés, constituent actuellement des processus particulièrement intéressants à observer et à analyser. Le colloque questionnera ainsi la façon dont le pays s’ouvre touristiquement au monde (les opportunités mais aussi les difficultés, voire les conflits), le travail en profondeur fait au niveau de l’image afin de construire une destination attractive, la restructuration des réseaux de transport, des connexions aéroportuaires et des infrastructures.

Valorisation des communications

Ces questions transversales et interdisciplinaires prennent une importance tout particulière aujourd’hui, dans le contexte de profondes mutations sociales et politiques en Colombie.

Ces différentes thématiques seront explorées sous deux formats spécifiques, à la fois à travers des conférences scientifiques et à travers des expositions artistiques. La valorisation des travaux scientifiques prendra également différentes formes, avec la publication des meilleurs articles, des sessions filmées et la diffusion numérique de ces journées.

 


Directeurs scientifiques

► William Gilles (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), directeur de la chaire des Amériques et du master 2 "droit des données, des administrations numériques et des gouvernements ouverts" (D’nGo), président de l'institut du monde et du développement pour la bonne gouvernance publique (IMODEV) ;
► Maria Gravari-Barbas (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), déléguée du président pour les relations internationales, directrice de la chaire UNESCO "Culture, Tourisme, Développement", de l’institut de recherche et d’études supérieures du tourisme (IREST) et de l’équipe interdisciplinaire de recherches sur le tourisme (EIREST) ;
Camille Salinesi (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), directeur du master 2  "mathématique et informatique" et du centre de recherche en informatique (CRI) ;
Yann Toma (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), délégué aux relations internationales de l’UFR d’arts plastiques et sciences de l’art, directeur de l’Initiative ONU Panthéon-Sorbonne, référent de l’impact universitaire des Nations Unies (UNAI).