X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Histoire de l'art et archéologie (UFR03) » Formations » Licence

Contacts

LICENCES 1 & 2
Bureau B701, 90 r. Tolbiac, Paris 13e

Du lundi au jeudi : 9h30-12h30 / 14h-16h30

Vendredi : 9h30-12h30

Tél. : 01 44 07 88 49
Fax : 01 44 07 89 86
Courriel : art1@univ-paris1.fr

 

LICENCE 3

Bureau 102, 3 rue Michelet, Paris 6e

Du lundi au vendredi : 9h30-12h / 14h-16h 

Tél. : 01 53 73 70 93
Fax : 01 53 73 71 13
Courriels :L3UFR03@univ-paris1.fr

      

 

LICENCE  PBC

17 rue Tolbiac, Paris 13e

Du lundi au vendredi : 9h30-12h / 14h-16h (jeudi : 9h30-12h)

Tél. : 01 45 83 33 57
Fax : 01 44 24 59 76
Courriel : crbcufr03@univ-paris1.fr

 

RELATIONS INTERNATIONALES

58 Bd Arago, Paris 13e

Courriel : et.arts@univ-paris1.fr

Licence

La Licence d’histoire de l’art et archéologie (Licence HAA) offre un enseignement généraliste en Sciences humaines et sociales. Il s’agit d’une formation théorique adossée à la recherche, qui dispose d’une dimension pratique privilégiant le contact avec l’objet archéologique et l’œuvre d’art. Ce diplôme national de niveau Bac+3 (L1, L2, L3) propose d’aborder la culture matérielle et les arts (peinture, sculpture, gravure, architecture, arts décoratifs, arts visuels et performatifs) selon des perspectives à la fois historiques, esthétiques, anthropologiques, sociologiques ou culturelles. Elle permet de découvrir la production artistique des différentes civilisations tout au long de leur histoire, depuis leurs origines jusqu’aux temps les plus récents en passant par l’Antiquité, le Moyen Age, la période Moderne et la période contemporaine (du XIXe siècle à nos jours). Unique dans l’offre de formation parisienne, l’année de L3 propose un parcours en histoire du cinéma (différent des études cinématographiques proposées ailleurs). Cette formation vise à faire acquérir aux étudiants non seulement les outils de lecture et d’analyse, tant esthétiques qu’historiques, de l’image cinématographique, mais aussi une connaissance approfondie des conditions culturelles, économiques et sociales du développement de l’art et de l’industrie cinématographiques. De même, le parcours préservation des biens culturels (PBC, accessible à partir de la L2), que l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne est seule à offrir un enseignement théorique et pratique touchant à divers domaines depuis l’histoire matérielle et la réflexion sur l’authenticité des biens culturels, à la connaissance et l’identification des matériaux constitutifs des œuvres, des objets et des documents ainsi qu’à leurs techniques de fabrication.

 

La lecture contextualisée de la culture matérielle et des œuvres d’art que propose la Licence HAA passe par la transmission des connaissances et des méthodes propres à la discipline (vocabulaire et techniques de l’archéologie et de l’histoire de l’art, maîtrise des méthodes de la dissertation et du commentaire de documents), mais aussi par la maîtrise des langues (expression française et langues étrangères). Travaux dirigés, stages dans des institutions culturelles et muséales, fouilles archéologiques, promenades architecturales, visites de musées et d’expositions complètent les enseignements théoriques.

Au sein de la Licence HAA, qui reste un diplôme unique, le choix des matières permet de s’orienter progressivement vers l'archéologie, l'animation du patrimoine, la muséologie ou bien vers des aires chrono-culturelles ou géographiques spécifiques.Les deux premières années sont dédiées à l’acquisition d’un socle de connaissances dans toutes les domaines et périodes représentés dans la formation, et sont largement ouvertes aux autres disciplines des sciences humaines, en particulier l’histoire.

 

En L3 se dessine une spécialisation dans quatre domaines au choix : histoire de l’art, archéologie, histoire du cinéma, préservation des biens culturels (ce dernier parcours commence dès la L2).

 

La Licence HAA permet donc d’acquérir une solide culture générale et un savoir-faire concernant le patrimoine artistique et archéologique, en préservant une sensibilité aux sciences humaines en général. La formation se veut aussi suffisamment interdisciplinaire dans ses méthodes et ses outils, pour qu'à l'issue des trois années, les étudiants puissent envisager un débouché professionnel ou bien poursuivre leur cursus en Master. Elle prépare les étudiants aux métiers de la conservation, de la recherche, de la médiation, de la valorisation et de l’expertise dans le domaine des arts visuels, des arts décoratifs, des arts de l’espace ou du patrimoine monumental.

 

Au sein de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, la licence HAA entretient des liens étroits avec les autres UFR de Sciences humaines et sociales, sous la forme de cours optionnels dans les Unités d’enseignement (UE) complémentaires. Cette collaboration se concrétise également, avec l’UFR d’Histoire, par la double Licence Histoire/HAA, et avec l’École de Droit de la Sorbonne, autour d’une double Licence Droit/HAA.

 

Connaissances

L’acquisition d’un socle de connaissances à la fois spécifique et pluridisciplinaire donne les prérequis indispensables à une poursuite d’étude en 2e cycle. À l’issue de la Licence, les étudiants doivent connaître les processus de création et d’utilisation des artefacts et des œuvres d’art en relation avec leur contexte historique et culturel, mais aussi connaître l’ensemble des significations et représentations élaborées au sein de la discipline. Le cœur de la Licence HAA réside bien entendu dans l’ensemble des savoirs fondamentaux propres à ces disciplines, mais la formation vise aussi à l’acquisition d’une culture générale par une ouverture aux autres disciplines des sciences humaines et sociales. Des UE complémentaires en histoire (obligatoires), en géographie, en philosophie, en sociologie et socio-anthropologie (au choix), sont ainsi proposées en L1 et L2, visant à une connaissance plus large d’un monde contemporain ouvert et multiculturel.

 

Compétences

La formation apporte aux étudiants les outils de base nécessaires à l’assimilation, au développement et à la mise en œuvre des connaissances acquises, tout en développant les bases de l’analyse critique. Elle vise à l’acquisition d’une capacité d’analyse et d’interprétation des objets archéologiques et des œuvres d’art selon une approche à la fois diachronique et synchronique, couvrant toutes les périodes de l’histoire de l’humanité. Au-delà des compétences propres à la discipline, la formation vise également à l’acquisition des compétences génériques utiles pour une insertion professionnelle dans des postes à responsabilité.

 

L’organigramme des formations de l’UFR 03 se présente de la manière suivante. À l’exception des doubles cursus (dont le choix s’opère dès la L1) et de la licence en Préservation des biens culturels (qui recrute, sur test d’entrée, à l’entrée en L2), la mention HAA propose une formation commune à tous les étudiants en L1 et L2.

En L3, les étudiants choisissent l’un des trois parcours proposés : Archéologie, Histoire de l’art, Histoire du cinéma. Ce choix constitue une première forme d’orientation et préfigure le choix définitif d’une mention en Master (Archéologie, Histoire de l’art, Patrimoine et Musées, Conservation-Restauration des biens culturels) avec leurs divers parcours.

 

 

(Cliquer sur l'image pour agrandir le schéma) 

 

Des parcours spécifiques et distincts s’ajoutent à l’offre de la Licence Histoire de l’art et archéologie :

 

  • Deux doubles Licences : l’une en Droit – Histoire de l’art et archéologie et l’autre en Histoire – Histoire de l’art et archéologie : ces parcours sélectifs à l’entrée en L1 se déroulent en trois années (L1-L2-L3), à partir d’un enseignement représentant à part égale les deux domaines, permettant ainsi de valider en trois ans deux licences dans chacune des deux disciplines représentées.
  • Un parcours en L3 dit « intensif » permet à des étudiants détenteur d’une licence hors SHS de valider une L3 en un an en suivant un enseignement sur toutes les périodes et toutes les thématiques.
  • Des étudiants venant des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) conventionnées avec l’Université peuvent également obtenir, moyennant un dispositif spécifique dit « Passerelle », une Licence Histoire de l’art et archéologie.