Accueil » UFR11 - Political sciences » Scolarité Master 2 » M2 Pro Affaires publiques » Parcours Ingénierie de la concertation

Contact 

Secrétariat scolarité Master 2

 

Marie Bouillet-Tamisier

 

17 rue de la Sorbonne - 75005 Paris

 

Bureau F 629 - Sorbonne

 

ouvert du lundi au vendredi 9h30-12h00 / 14h00-16h00

 

01.40.46.28.01

 

depscpo3@univ-paris1.fr

Parcours Ingénierie de la concertation

Affaires publiques

Parcours Ingénierie de la concertation

Spécialisation professionnelle de deuxième année du Master de Science Politique

 

Responsable : Loïc Blondiaux

 

 

 

Cette spécialité de master 2 unique en France a vocation à former des professionnels en mesure de concevoir, d'organiser et d'animer des politiques et des dispositifs de participation citoyenne dans les contextes les plus divers. Depuis plusieurs années, les institutions publiques font face à une demande croissante d'information, de consultation et de concertation du public qui s'est traduite notamment par la mise en place de procédures et d'instruments d'action publique visant à associer d'une manière plus ou moins directe le public au processus de décision (débat public, jurys de citoyens, conseils de quartier, conseils de développement, agenda 21, forums électroniques, sondages délibératifs...). Des spécialistes, en nombre croissant, sont appelés faire vivre ces pratiques au sein des collectivités locales, des organismes publics, de certaines grandes entreprises mais aussi des nombreuses agences qui se sont positionnées sur ce champ de compétences.

 

Dans cette spécialité nouvelle, un ensemble de connaissances et de savoir-faire professionnels sont requis qu'aucune formation universitaire n'était en mesure de dispenser jusqu'à présent ensemble et de manière articulée : théorie de la négociation ; sociologie de l'action publique ; psychologie sociale des petits groupes ; sociologie des controverses scientifiques ; conduite de projet ; animation de groupes ; communication événementielle ; droit des marchés publics ; programmation urbaine ; médiation environnementale... En plus de ces savoirs fondamentaux, l'accent sera mis sur la mise en situation professionnelle des connaissances acquises, en particulier dans les séminaires d'application animés par certains des praticiens les plus  en vue de ce domaine d'activités. Il s'agit d’une formation spécialisée qui s'adresse à tous les étudiants souhaitant compléter un cursus de science politique, de sociologie, de géographie, d'urbanisme, de droit ou un IEP mais aussi aux professionnels qui souhaiteraient renforcer leur bagage universitaire.

 

L'originalité du master Affaires publiques - parcours Ingénierie de la concertation repose sur son caractère transversal et interdisciplinaire. Des professionnels et des universitaires d'horizons extrêmement divers se sont associés au projet en faisant le pari qu'il était possible de former au plus haut niveau des spécialistes de la participation et de la délibération démocratiques capables de concilier un fort degré d’exigence politique et intellectuelle avec des qualités opérationnelles capables de les rendre immédiatement efficaces au sein d'organisations professionnelles. Le master Affaires publiques - parcours Ingénierie de la concertation pourra bénéficier par ailleurs de l'inscription de son corps enseignant dans différents réseaux professionnels et associatifs qui participent à la structuration du champ des métiers de la concertation.

 

Par sa nouveauté, par son originalité, par son exigence même, le master Affaires publiques - parcours Ingénierie de la concertation devra pour réussir constituer un véritable projet collectif, associant enseignants et étudiants dans une même ambition : participer à l'amélioration du dialogue et du débat citoyens, faire exister une démocratie participative véritable, qui ne se réduise pas à un simple slogan.

 

Nombre de candidature 2012/2013 : 61

Effectif : 17

 


 

maquette de la formation

Maquette_M2_Pro_Ingenierie_de_la_concertation.pdf

Présentation de l'organisation des cours et séminaires avec leurs taux horaires, coefficients et crédits

 

___________________________________________________________________

 

Enseignants du Master Affaires Publiques parcours "Ingénierie de la Concertation"

 

 

Loïc Blondiaux. Professeur de science politique à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne. Il a accompagné ou évalué de nombreuses expériences de participation (Commission Nationale du Débat Public, Sondage délibératif à l'échelle de l'Union européenne, Jurys de citoyens, Conseils de quartier, Politique régionale de démocratie participative...). Il est l'auteur notamment de Le nouvel esprit de la démocratie. Actualité de la démocratie participative, Paris, Seuil, « La république des idées », 2008 et Le débat public. Une expérience française de démocratie participative, Paris, La Découverte, 2007 (en co-direction). Il est également membre du conseil d'administration de l'ADELS, co-animateur de l'Institut de la concertation et président du conseil scientifique du GIS « Participation démocratique, décision, démocratie participative ».

crps.univ-paris1.fr/article.php3

www.adels.org

www.concerter.org

http://www.participation-et-democratie.fr/

 

Brigitte Gaïti. Professeure de science politique à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne. Elle a dirigé notamment le  Master Professionnel « Gestion Publique » de l'université Paris Dauphine jusqu'en 2007. Elle est l'auteure notamment de La Démocratie aux extrêmes. Questions sur la radicalisation politique, Paris, La dispute, 2006 (en co-direction) et de « Figures de la décision », Politix, 83, 2008 (avec Yannick Barthe)

crps.univ-paris1.fr/article.php3

 

Rémi Lefebvre, Professeur de science politique à l'université Lille II. Il est l'auteur de nombreux articles et ouvrages sur la sociologie politique du local, les partis politiques et la démocratie participative, parmi lesquels : Les partis politiques à l'épreuve des procédures délibératives, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009 (en co-direction) ; La proximité en politique. Rhétoriques, usages, pratiques, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2006 (en co-direction) ; Le débat public : une expérience de démocratie participative, Paris, La découverte, 2007.

ceraps.univ-lille2.fr/fr/chercheurs/remi-lefebvre.html

 

Patrick Le Lidec. Politiste. Chargé de recherches au CNRS (CERSA/Université Paris II). Ses recherches portent sur la sociologie de l'action publique et l'administration publique locale. Il a publié notamment : Décentraliser et gérer. Analyse rétrospective et prospective de l'emploi public dans les collectivités territoriales, Paris, La Documentation française, 2004 (ave N. de Montricher) ; « Réformer sous contrainte d'injonction contradictoire. L'exemple du Comité Balladur sur les collectivités locales, Revue Française d'administration publique, n°131, 2003 et « Steering from the Centre in France in the 2000s. When Reorganization meets Politicization », in C. Dahlstrom et al., Steering from the Centre, University of Toronto Press, 2010.

www.cersa.cnrs.fr/spip.php%3Farticle452.html

 

Yannick Barthe. Chargé de recherche au CNRS (Centre de Sociologie de l'Innovation de l'Ecole des Mines). Ses travaux portent sur les controverses socio-techniques et les politiques publiques relatives aux « risques collectifs ». Il a publié notamment Le pouvoir d'indécision. La mise en politique des déchets nucléaires, Paris, Economica, 2006 et Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique, Paris, Seuil, 2001 (en collaboration).

http://www.csi.ensmp.fr/Perso/Barthe/Site_personnel_de_Yannick_Barthe__Accueil.html

 

Fabrizio Butera, Professeur de psychologie sociale à l'université de Lausanne. Lauréat de l'American Educational Research Association en 2010 et membre de l'Executive Committee de l'European Association of Social Psychology. Il a publié notamment Coping with Minority Status : Responses to Exclusion and Inclusion, New York, Cambridge University Press, 2009 (en co-direction)  et Des conflits pour apprendre, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2008.

https://applicationspub.unil.ch/interpub/noauth/php/Un/UnPers.php?PerNum=28138&LanCode=37

 

Yann Laurans. Economiste, spécialiste des politiques de l'eau, de l'énergie et de l'environnement, il a créé Ecowhat, pour porter ses activités de conseil et d'études. Ses travaux portent sur les négociations d'environnement, et le rôle de l'analyse économique. Il enseigne par ailleurs les pratiques et principes de l'analyse économique et la négociation à l'AgroParisTech.

yann.laurans@ecowhat.fr ; http://www.ecowhat.fr

 

Jodelle Zetlaoui-Léger, Maître de conférences HDR à l'Institut d'Urbanisme de Paris. Elle assure la coresponsabilité du parcours « Programmation architecturale et urbaine » dans le cadre du Master « Urbanisme et aménagement » . Ses travaux de recherche portent notamment sur les démarches participatives à l'échelle de villes, de quartiers et d'équipements. Elle a notamment publié dans ce domaine « La programmation architecturale et urbaine : émergence et évolutions d'une fonction » , Les Cahiers de la Recherche Architecturale et Urbaine, 24/25, 2009 et  « Les rapports ambigus entre politiques et citoyens : le cas du réaménagement des Halles à Paris », French Politics, Culture and Society, 25, 2007..

http://urbanisme.u-pec.fr/presentation/enseignants/jodelle-zetlaoui-leger-292622.kjsp

 

Iolanda Romano est présidente d'Avventura Urbana, groupe d'experts localisé à Turin spécialisé dans l'élaboration participative de projets. Elle a animé de très nombreuses expériences de démocratie délibérative en Italie, en France et pour l'Union Européenne. Spécialiste internationale des méthodes de résolution alternative des conflits, elle a publié dans le Journal of Public Deliberation et dans Planning Theory and Practice.

http://www.avventuraurbana.it/chisiamo/index_fr.html

 

Jean Marc Dziedzicki. Responsable du Pôle « Concertation et débat public » de Réseau Ferré de France, établissement public chargé de la gestion du réseau ferroviaire français. Docteur en aménagement et urbanisme il a publié notamment « La médiation : un nécessaire mais insuffisant instrument de gestion des conflits d'aménagement, in JM Fourniau (ed.), Le débat public en apprentissage, Paris, L'Harmattan, 2006 et « Médiation environnementale : des expériences internationales dans le contexte français » in R. Billé et al. (ed.), Concertation décision, environnement. Regards croisés, vol. 1, Paris, La documentation française, 2003.

http://wwwfr.uni.lu/studies/flshase/master_en_mediation_professionnel/equipe_enseignante/jean_marc_dziedzicki


Claude Chardonnet. Géographe, DESS de communication d'entreprise (CELSA), DEA de géographe et d'aménagement du territoire, Paris 7, elle est PDG de l’agence C&S Conseil, spécialiste des méthodes de concertation et débat public, de gestion des situations conflictuelles. Son expérience l'a amenée à accompagner de très nombreux dispositifs de concertation ou de débat public auprès de maîtres d'ouvrage ou de la Commission nationale du débat public.

http://www.csconseils.fr/qui-sommes-nous

 

Judith Ferrando, Sociologue est chargée de mission au sein de l'agence Missions Publiques, cabinet conseil spécialisé dan l'accompagnement des acteurs publics ( Etudes, Stratégies, Evaluation, Benchmarking). Co-animatrice de l'Institut de la Concertation, elle a effectué de nombreuses missions auprès de collectivités locales dans le domaine de la participation. Elle a soutenu une thèse intitulée Le citoyen, le politique et l'expert à l'épreuve des dispositifs participatifs, Paris V, 2007 et publié « Construction et déconstruction de la légitimité de l'expression des profanes dans deux dispositifs participatifs », in T. Fromentin et S. Wojcik, Le profane en politique. Compétences et engagement du citoyen, Paris, L'Harmattan, 2008.

http://www.missionspubliques.com/rubrique5-4.html

 

Gilles Laurent Rayssac. Formation en économie du travail et en science politique. Directeur de l'agence Res Publica, spécialisée dans le management des parties prenantes auprès des acteurs publics. Il a développé un certain nombre d'outils et de méthodes de formation, d'animation et de débat public à destination des collectivités locales, notamment dans le domaine du développement durable. Il participe à l'animation de l'Institut de la Concertation et représente pour la France l'International Association for Public Participation (Iap2)

http://www.respublica-conseil.fr/

http://www.iap2.org/

 

Philippe Aigrain, Informaticien, chercheur, ancien chef de service à la Commission européenne, il est un acteur important de la lutte pour le logiciel libre, auquel il a consacré plusieurs ouvrages. Il dirige aujourd'hui l'agence Sopinspace spécialisée dans la conception d'outils numériques pour le débat public et la participation. Il a mené plusieurs projets dans le cadre pour l'Union Européenne, les Etats Unis ou le gouvernement français. Il anime également le site débatpublic.net. Observatoire des débats publics.

http://www.sopinspace.com/

http://www.debatpublic.net/

 

Alexandre Desrousseaux. Chargé de mission TIC, Collectivités locales et démocratie au Conseil régional du Nord Pas de Calais où il anime notamment le projet Dream +

www.rewics.be/Alexandre-Desrousseaux_a308.html

 

Aline Guérin rejoint l'unité "concertation et débat public" à RFF en mai 2010, ancienne chef de projet à la mission démocratie participative du Conseil général du Val de Marne (94), ancienne responsable de la maison des projets urbains d'Aubervilliers (93) et co-fondatrice de balades urbaines. Ingénieur principal de la fonction publique territoriale, géographe de formation, DESS aménagement, animation et développement local à Paris VII, elle développe différents outils et approches pour favoriser le dialogue entre habitants, élus et professionnels (formation, thérapie sociale, automédiatisation...)

http://www.cg94.fr/democratie-participative/16619-documents-a-telecharger.html

http://www.mairie-aubervilliers.fr/article3520.html

 

Pascal Jarry est responsable démocratie locale sur la ville de Toulouse. Formation en Animation, santé publique et politique de la vile, depuis les années 1990, il a participé à la création et au développement d'instances et d'outils de concertation au niveau de quartiers, de villes, d'agglomérations et de départements en Ile de France.  Attaché territorial, il s'investit sur les questions de formation et d'accompagnement des acteurs de la démocratie locale.

 

Pierre Mahey, architecte, urbaniste. Créateur d'Arpenteurs (Grenoble), cabinet spécialisé dans l'assistance à la maîtrise d'ouvrage et la conduite de projet de développement sociaux. Il est intervenu auprès de nombreuses collectivités locales. Il anime le réseau d'expériences de participation Capacitation citoyenne et est membre du bureau de l'ADELS. Il est notamment l'auteur de Pour une culture de la participation, Paris, Adels, 2005.

http://www.arpenteurs.fr/index.htm

http://www.capacitation-citoyenne.org/

 

Pierre Yves Guiheneuf, Ingénieur agro-économiste, il intervient comme consultant spécialisé dans le domaine de la médiation environnementale et du dialogue territorial (association Geyzer). Il anime différents groupes de travail et réseaux dont le programme Comedie mis en place depuis 2000 pour fournir un appui aux porteurs locaux d'initiatives de concertation et de médiation dans le champ territorial et l'Institut de la concertation. Il a publié notamment : Chronique d'une conférence de citoyens. L'avenir des espaces ruraux européens en questions, Paris, Fondation Charles Leopold Mayer, 2008.

http://www.dialter.fr/pdf/guiheneuf.pdf

www.comedie.org


Grégoire Milot. Diplômé de l'IEP Paris. Maîtrise de science politique. Il est fondateur et gérant de l'agence Etat d'Esprit qui accompagne les organisations publiques dans la mise en oeuvre d'actions d'information et de communication. Il a accompagné à ce titre plusieurs débats publics et concertations dans le domaine de l'environnement de l'aménagement et de la santé.

www.etat-desprit.fr/qui-sommes-nous/equipe/gregoire-milot/