X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Travail et Etudes sociales, AES et droit social - UFR12 » Masters professionnels proposés par l'IAES » Master 2 pro COSS (Cadres des Organismes du Secteur Social)

Master 2 pro COSS (Cadres des Organismes du Secteur Social)

M2 pro Cadre des Organismes du Secteur Social 

 

Contacts

secretariat

Madame Babette Tronchet

 

Bureau 11

1 rue d'Ulm

75005 Paris

 

Tél : 01 44 07 80 37

Fax : 01 44 07 79 45

masdroitso@univ-paris1.fr

 

Responsables du diplôme:

Madame Muriel Roger

Monsieur Jacques Bouchoux

 

 

 

Présentation du Master COSS

 

OBJECTIFS

Le Master 2 professionnel « Cadres des organismes du secteur social » s’adresse à des étudiants qui souhaitent se spécialiser dans la conception ou la mise en œuvre de programmes d’actions en matière sociale, notamment au niveau local, ou à devenir responsables d’établissements ou de structures intervenant dans ce secteur.
À l’issue de la formation, les titulaires du diplôme disposeront d’une très bonne connaissance des différents champs des politiques sociales (emploi, pauvreté insertion, santé, famille, retraites, politique de la ville, …) et de la variété de leurs contextes de mise en œuvre (administrations sociales, collectivités locales, organismes sociaux, associations, établissements spécialisés, prestataires privés, …).
L’approche est interdisciplinaire (droit, économie, histoire, sociologie) pour fournir aux étudiants les outils théoriques et pratiques nécessaires pour intervenir dans ces domaines. Les étudiants bénéficient d’apports d’acteurs impliqués aux différents niveaux de mise en œuvre de ces politiques(responsables nationaux et locaux au niveau de l’Etat, organismes sociaux, collectivités locales, associations, établissements, …).

PRINCIPAUX DÉBOUCHÉS

Les débouchés du M2 se situent dans les postes d’encadrement des différents organismes ou institutions intervenant dans la conduite des politiques sociales ou leur mise en œuvre : caisses de sécurité sociale, collectivités territoriales, institutions de la politique de l’emploi (UNEDIC, Pôle-Emploi,...), établissements de santé ou médicosociaux, services de l’Etat...
Les débouchés sont également dans la gestion des organismes de l’économie sociale intervenant dans ce champ (associations, coopératives, mutuelles) dont le statut économique et juridique nécessite des compétences spécifiques. Ils se trouvent enfin dans le secteur marchand qui intervient de plus en plus dans ces politiques (assurances, services à la personne,…).
Pour ceux qui le souhaitent, la formation peut être une bonne préparation pour les concours de recrutement des cadres dirigeants de certains organismes publics (attachés territoriaux, EN3S École nationale supérieure de la sécurité sociale, ENSP École Nationale de la Santé Publique).

CONDITIONS D'ACCÈS

Le M2 s’adresse à des étudiants ayant obtenu un M1 dans des filières droit, sciences économiques, sciences humaines ou sciences politiques ; la priorité est donnée à des étudiants manifestant un intérêt particulier pour les politiques sociales.

PROCESSUS DE SÉLECTION

Dossiers à remplir sur le site de l’Université Paris 1, procédure SESAME. Imprimer le dossier et le renvoyer avec les pièces jointes au secrétariat dans les cinq jours. Accès au master COSS : choix entre deux domaines : Droit ou Économie Mention AES Composante :IAES. Les candidats pré-retenus seront convoqués à un entretien.

ORGANISATION DE L’ANNÉE

Une vingtaine d’enseignants, pour moitié universitaires, pour moitié professionnels du secteur assurent les enseignements. Des intervenants viennent animer des séances spécifiques dans leur domaine de compétence.
Stage (3 mois minimum) et accompagnement à la recherche d’emploi.

PARTENARIATS

Depuis sa création, et notamment par l’intermédiaire des professionnels qui interviennent dans le cursus, le M2 a entretenu des relations et des coopérations via la prise en charge de stagiaires avec les principaux organismes intervenants dans les politiques sociales : ministères sociaux et leurs établissements publics (Acsé, ANSP,…), caisses de sécurité sociale (CNAF et CAF notamment), mutualité (FNMF), collectivités locales, hôpitaux, associations de l’économie sociale. La richesse de ce réseau est un des atouts du M2.