logo université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Mission Egalité Femmes Hommes


L’égalité des femmes et des hommes est un droit fondamental, inscrit dans la constitution constitue une valeur capitale pour la démocratie. Ce droit ne doit pas être seulement reconnu légalement : il doit être effectif et concerner tous les aspects de la vie professionnelle, sociale, politique et culturelle. Il représente un enjeu majeur pour le développement futur de notre université.

 

La Charte pour l’égalité entre femmes et hommes dans l’Enseignement supérieur a été adoptée par la Conférence des présidents d’université en janvier 2013. Elle vise à accompagner la mise en oeuvre d’une politique d’égalité réelle dans les universités. Si les établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche garantissent aux femmes et aux hommes les mêmes droits et un accès égal à tous les emplois, les grades, les fonctions et les formations, la réalité des situations reste beaucoup plus diverse et plus complexe : des inégalités dans les trajectoires des femmes et des hommes perdurent, tant parmi les personnels qu’entre les étudiantes et les étudiants.

S’inscrivant dans la démarche de la CPU, la Présidence de l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne a mis en place une mission « Egalité femmes hommes » qui a en charge la mise en oeuvre de la charte au sein de l’université.  La référente ou le référent pour l’égalité femmes/hommes s’emploie, avec le soutien de la Présidence et le concours de l’administration de l’université, à remplir les missions suivantes :

 

1. Mettre en oeuvre la Charte pour l'Egalité

- accompagner la mise en place de la parité dans les instances de l’établissement.

- établir et diffuser un état des lieux statistique sexué sur tous les aspects de la vie de l’établissement, notamment en ce qui concerne le bilan social de l’établissement

- systématiser la production de données par sexe concernant les étudiantes et les étudiants dans les différentes formations (inscription, conditions d’études, réussite aux examens, insertion professionnelle).

- définir les indicateurs de progression qui donneront lieu à une évaluation lors de l’examen du projet de contrat quinquennal.

- mettre en place un comité de suivi de la Charte « Egalité femmes hommes ».

 

2. Soutenir et porter des actions de sensibilisation

- organiser des actions d’information sur les questions d’égalité femmes/hommes auprès des étudiantes et des étudiants comme du personnel.

- favoriser la participation des usagers à ces actions d’information et mettre à disposition des personnels des sources documentaires sur ces questions.

- favoriser l’utilisation d’outils de communication non sexistes, non discriminants, non stéréotypés.

- informer et de sensibiliser les personnels concernés ainsi que les directions des composantes et services sur les risques de différenciation dans les carrières des femmes et des hommes et sur les risques de harcèlement et de violence.

- proposer des améliorations aux dispositifs existants.

 

3. Promouvoir les recherches et la formation sur cette question

- mettre en place une veille sur les dispositifs de soutien à la recherche sur les questions de différences et d’égalité entre les sexes et soutenir les études de genre.

- promouvoir le développement dans les formations des enseignements portant sur les questions d’égalité entre les sexes et intégrant la dimension du genre.

- réfléchir à la mise en place de modules de formation à l’égalité en premier cycle ainsi que dans le cadre de la formation continue.