Accueil > Formations > Offre de formation


Fiche diplôme

Arts, lettres, langues

Master 1 Arts plastiques: Arts de l'image & du vivant

Domaine : Arts, lettres, langues
Mention : Arts plastiques, design, médias numériques
Parcours / Spécialité : Arts plastiques: Arts de l'image & du vivant

Arts de l'image et du vivant est une spécialité du Master d'arts plastiques de Paris 1 qui abordera tous les aspects de la notion d'image, dans le champ de la création plastique. Cette approche pratique et théorique questionnera dans le même mouvement la place du corps et plus généralement du vivant dans les productions iconiques contemporaines.

Maîtriser l'outil numérique à des fins créatrices sans abandonner les autres supports

Si l'outil numérique tend à dominer autant l'image fixe que l'image en mouvement, il est urgent de développer une conscience critique de l'usage même qui en est fait, et d'en explorer aussi les virtualités sensibles et cognitives les plus innovantes. Mais cette puissance du numérique, son extrême facilité d'accès quantitative et domestique, ne doivent pas exclure pour autant les pratiques photographiques plus anciennes dont les artistes pourraient aussi être les dépositaires créatifs. De plus, les combinaisons des images enregistrées avec les images de synthèse, la place de l'archivage et l'apport du sonore, offrent des possibilités plastiques considérables. Il faudra aussi interroger le mode d'apparition des images. Quelle en est la fabrique réelle, pulsionnelle, cérébrale ? Et comment les dispositifs d'enregistrement se dissocient des pratiques graphiques de représentation ou de celles faisant appel à l'image mentale ou à l'image onirique.

Comprendre le rôle social et artistique des écrans

Pour expérimenter notre relation aux images, une attention particulière sera portée aux écrans, même si ce terme recouvre des réalités très diverses. Leur multiplication dans tous les domaines de la vie professionnelle, culturelle et des loisirs, semble interposer entre les choses de l'esprit et la réalité tangible, un troisième monde, celui de la médiation écranique, véritable lucarne sur le visuel iconique, sur le virtuel, et comme une conquête frénétique de l'ubiquité (télévisions, informatique, Internet, jeux vidéos, téléphone mobile, etc.); Or cette écranité proliférante, des objets fixes et nomades est devenue un lieu fertile de questionnements pour les artistes et les chercheurs.

Donner toute sa place au corps créateur

Toutefois, qu'il s'agisse de l'enregistrement et de la représentation du corps, de ses modélisations numériques, de « l'art corporel » ou de la performance, il existe toujours à un moment ou à un autre de l'enchaînement créatif, un « passage à l'image ». Cette dialectique entre l'image du corps et le corps de l'image sera approfondie et développée activement tout au long de cet enseignement.
Le corps est le garant d'un réel incarné face à la fuite virtuelle dans les images et les mondes « immatériels » de substitution. Il faudra à la fois travailler dans cette spécialité le corps comme subjectile, le corps vécu comme sujet de sensations, d'affects, de rêve et de pensées et toutes ses représentations dessinées, enregistrées, imaginées ou substituées.

Transformer artistiquement le vivant

Mais le corps humain de la tradition occidentale, s'il occupe une place canonique et toujours féconde dans la création contemporaine n'a pas le monopole des travaux artistiques sur le vivant. De nombreux artistes collaborant avec des biologistes, des spécialistes de l'IRM ou des neurosciences, se préoccupent de bio art, terme employé par Eduardo Kac depuis 1997.

Qu'en est-il lorsque, au-delà des représentations ou des implications du corps, l'art s'empare de la vie même? Lorsque l'artiste se pose non plus comme créateur de formes ou de signes, mais comme manipulateur du vivant ? Quand l'art quitte l'espace de la représentation et de l'abstraction pour passer à l'acte d'une utilisation concrète du vivant ? Qu'est-ce qu'un tel art peut bien nous apprendre sur les représentations du vivant à l'ère des biotechnologies ?

Modalité d'admission : Licence Arts Plastiques
Nombre de points ECTS : 60 (à l'issue de l'obtention du diplôme)
Niveau de diplôme validé à la sortie : BAC+4
Langue d'enseignement : Français
Rythme : Formation initiale
Public : Etudiants
Site Web du diplôme : http://ufr04-arts.univ-paris1.fr/
Espace Pédagogique Interactif : http://epi.univ-paris1.fr/