Accueil > Formations > Offre de formation


Fiche diplôme

Sciences Humaines et Sociales

Master 2 Indifférencié Dynamique des pays émergents et en développement (DynPED)


Domaine : Sciences Humaines et Sociales
Mention : Géographie

1. Secteurs d'activité et emplois accessibles :


Principaux secteurs d'activité :
Tous secteurs


Types d'employeurs :
-Enseignement supérieur et recherche : la formation prépare au doctorat et/ou à des activités d’expertise
-institutions publiques de développement (agences d’aide nationales ou internationales, ministères, collectivités locales…)
-Acteurs parapublics ou privés (bureaux d’études, ONG, associations de développement…)
-Divisions RSE (responsabilité sociétale des entreprises) ou relations communautaires d’entreprises intervenant dans des pays en développement ou émergents.


Métiers ou fonctions accessibles aux diplomés :
-Enseignants-chercheurs, chercheurs
-Consultants en bureau d’études
-Cadres en charge de la coopération dans le secteur public, conseils dans la conception de projet de développement
-Experts, analystes, chargés d’aménagement
-Chargés de relations communautaires d’entreprises intervenant dans des pays émergents et en développement.


2. Perspectives professionnelles :


Champs d'actionDes connaissances
acquises en :
Qui permettent de mobiliser
des aptitudes à :
Conseil ou expertise en développementSPECIALISATION :
-Acteurs du développement ;
-Aménagement et développement urbain ;
-Approches critiques des relations environnement et développement ;
-Différenciations des systèmes agraires ;
-Dynamiques de l’urbanisation et des sociétés urbaines ;
-Dynamiques des relations ville-campagne ;
-Gestion des espaces ruraux ;
-Méthodologie et pratique du développement ;
-Mobilités et développement ;
-Planification régionale et développement ;
-Pouvoirs et logiques territoriales ;
-Projets de développement rural ;
-Territoires du développement et mondialisation.

OUTILS :
-Analyse-diagnostic des systèmes agraires ;
-Documentaire scientifique ;
-Enseignement de langue ;
-SIG appliqués aux pays en développement ;
-Statistique et cartographie.

AIRES CULTURELLES ET MUTATIONS TERRITORIALES
-Afrique sub-saharienne ;
-Amérique latine ;
-Asie du Sud et du Sud-Est ;
-Asie orientale.
La liste suivante donne un aperçu des aptitudes professionnelles qui peuvent être développées lors de la formation :
-Analyser les interrelations entre les dynamiques écologiques liées aux activités rurales et les recompositions spatiales et sociales qui en résultent ;
-Intégrer les problématiques de développement durable dans la question du développement ;
-Proposer des modes d’intervention en milieu rural en tenant compte du contexte institutionnel et politique de gouvernance des territoires, notamment des rôles de l’État et des autres acteurs (aide au développement, privés, société civile) ;
-Réaliser des études de cas sous différents angles (approche filière, intégration de l’innovation, diversité des situations locales) ;
-Analyser les problèmes du développement en lien avec le milieu physique ;
-Caractériser les mécanismes climatiques des régions sèches et cerner les stratégies culturelles et sociales d’adaptation ;
-Identifier et analyser les mécanismes et les dégradations qui résultent de l’urbanisation et de la désertification ;
-Appliquer et évaluer les méthodes et les outils de suivi de l’environnement ;
-Mesurer et cartographier des risques sanitaires concernant notamment des maladies à transmission vectorielle ;
-Cerner les mutations et les dynamiques territoriales des sociétés du Sud au travers de la géopolitique et de l’anthropologie culturelle ;
-Développer des analyses territoriales comparatives ;
-Analyser les mutations rurales (techniques de production agricole et organisation sociale) induites par la demande alimentaire urbaine ;
-Cerner les interactions entre les dynamiques locales et l’environnement extérieur ;
-Cartographier la dynamique des systèmes spatiaux prenant en compte la densité des flux;
-Caractériser les dynamiques de l’urbanisation et rendre compte des nouvelles figures spatiales de la ville ;
-Identifier les effets des nouvelles segmentations de l’espace mondial sur le développement ;
-Repérer et analyser l’émergence des nouvelles formes de gouvernances ;
-Utiliser les SIG pour expliciter la dimension spatiale des processus de développement ;
-Participer à la réalisation d’un documentaire scientifique ;
-Saisir les enjeux régionaux liés aux principales transformations économiques, politiques, sociales et culturelles (mondialisation, urbanisation, solidarités transnationales, crises).

3. Particularités :

Ce master est conventionné entre les Universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris-Diderot pour ses deux filières, ainsi qu'AgroParisTech pour la seule filière recherche. Des cours de langues dispensés par les Universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris-Diderot, et l'Inalco, sont proposés aux étudiants dans le cadre des options.


Pour en savoir plus :


Principales fiches ROME correspondantes :
32151 Chargé d’analyse et de développement
32152 Chargé d’étude et de recherche
K 2401 Recherche en Sciences de l’Homme et de la Société
K 1802 Développement local