X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Accueil > Formations > Offre de formation


Fiche diplôme

Sciences Humaines et Sociales

Master 2 Indifférencié Dynamique des pays émergents et en développement (DynPED)

Domaine : Sciences Humaines et Sociales
Mention : Géographie
Parcours / Spécialité : Dynamique des pays émergents et en développement

Le master 2 indifférencié Dynamiques des pays émergents et en développement (DynPED) offre une formation structurée en deux filières, recherche et professionnalisante, sur les pays du Sud. Il s’inscrit dans la continuité de spécialités précédentes dont la longue expérience permet la valorisation de multiples réseaux, nationaux et internationaux, académiques et professionnels, ainsi que d’anciens étudiants insérés dans les métiers liés au développement. Il est conventionné avec l’Université Paris Diderot et AgroParisTech.

Le master entend répondre aux besoins des étudiants et du marché de l’emploi. Les étudiants du master à bac+5 ont ainsi une solide formation technique, et bénéficient en même temps d’une formation générale en géographie et science des territoires, et d’une approche « recherche » des questions de développement. La demande de spécialistes ayant ce profil est aujourd’hui importante, alors qu’il n’y a guère de formations de ce type en France.

La filière professionnalisante est orientée sur une formation en « projets de développement » ayant une dimension territoriale. Cette spécialité distingue le master d’autres formations spécialisées exclusivement dans le développement local, l’aménagement au sens strict ou sur un volet particulier (rural, urbain, géopolitique). L’approche territoriale privilégie l’étude ou la mise en oeuvre de projets inscrits à des échelles locale ou régionale, ce qui distingue ce master d’autres formations plus économiques, sociologiques ou politiques au sein de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Les enseignements s’organisent, au premier semestre, comme suit : des enseignements théoriques généraux destinés à l’ensemble des étudiants ; des enseignements spécialisés pour chaque filière ; des options que les étudiants choisissent en fonction de leurs besoins et de leur projet personnel : un outil (Sig, statistique et cartographie, documentaire scientifique, langue…), une aire culturelle (Afrique subsaharienne, Amérique latine, Asie du Sud et du Sud-Est, Asie orientale) ; une option libre prise soit dans les enseignements théoriques et méthodologiques de la filière non retenue, soit dans les enseignements d'autres formations de niveau master (si partenariat).

Au second semestre, les étudiants de la filière recherche réalisent un mémoire de recherche. Les étudiants de la filière professionnalisante choisissent des ateliers auxquels ils participeront de janvier à mars, puis font leur stage professionnel (3 à 6 mois), suivi d’un rapport.

Le master s’appuie sur une large équipe enseignante, à laquelle s’adjoignent des professionnels.

.

Objectif du diplôme : Les transformations en cours du monde contemporain ont mis en évidence les mutations profondes et multiformes des pays « en développement ». Un certain nombre d’États, de régions ou de métropoles participent pleinement aux dynamiques globales et en tirent bénéfice, tandis que d’autres restent profondément marqués par la pauvreté et la marginalité. Les inégalités sociales et économiques sont partout très fortes. Le remplacement fréquent de l’expression de « Tiers monde » par celles de « pays en développement », de « Suds » puis d’émergence, souligne la diversification au sein de cet ensemble autant que la difficulté à circonscrire et à qualifier les processus de développement.

L’objectif principal du master est d’apprendre à analyser et à accompagner les dynamiques territoriales à l’oeuvre dans les pays en développement ou émergents. L’approche proposée considère avant tout la question des territoires, s’intéressant aux configurations spatiales, aux relations entre sociétés et environnements et aux mécanismes politiques qui les gouvernent, du global au local.

Les enseignements permettent d’acquérir les bases théoriques et méthodologiques nécessaires à la pratique de la recherche et de l’expertise dans les pays émergents et en développement. Ceci permet aux étudiants en filière recherche d’être initiés aux méthodes et outils, et aux étudiants en filière pro d’avoir une bonne compréhension des enjeux dans le cadre desquels ces méthodes et outils seront mobilisés, tout en s’initiant à leur mise en oeuvre.

Les étudiants bénéficient tous d’une solide formation sur les enjeux territoriaux du développement. Une attention particulière est donnée aux méthodes et outils (méthodologie de terrain, entretiens, cartographie, Sig, télédétection, traitements statistiques, ingénierie de projets de développement).

.

Modalité d'admission : Peuvent être candidats au master 2 DynPED les titulaires d’un diplôme niveau master 1 : en sciences humaines et sociales (géographie, aménagement, urbanisme et architecture, science politique, sociologie, démographie…) ; ou en science de l’ingénieur (agronomie…).

Les dates limites de retrait de dossiers sur le portail Internet eCandidat et de dépôt au secrétariat sont à consulter sur le site de l'UFR :
http://www.univ-paris1.fr/ufr/ufr08/inscriptions-et-scolarite/candidatures-et-inscriptions/
.
DATES DE CANDIDATURE POUR 2017 : du 9 MAI au 9 JUIN 2017
.
Nombre de points ECTS : 120 (à l'issue de l'obtention du diplôme)
Niveau de diplôme validé à la sortie : BAC+5
Langue d'enseignement : Français
Rythme : Formation initiale
Public : Etudiants
Programmes d'échanges : Principaux partenariats internationaux : AFRIQUE : Université Gaston Berger de Saint Louis (Sénégal) et Université Félix Houphouët-Boigny (Côte d’Ivoire) ; AMERIQUE : Université catholique de Quito (Équateur), Faculté latino-américaine de sciences sociales (Mexique) et Universitad Mayor de San Marcos à Lima (Pérou) ; ASIE : Université normale de la Chine de l’Est (Chine) et Université Diponegoro (Indonésie). Principaux partenariats nationaux : Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) ; École des hautes études en sciences sociales (EHESS) ; Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) ; Institut de recherche pour le développement (IRD).
Lieu(x) d'enseignement : Paris. Les pays émergents ou en développement sont privilégiés pour les stages.

Site Web du diplôme : http://www.univ-paris1.fr/diplomes/m2dynped/
Espace Pédagogique Interactif : http://cours.univ-paris1.fr/