Accueil > Formations > Offre de formation


Fiche diplôme

Sciences Humaines et Sociales

Master 2 Professionnel Gestion du patrimoine culturel


Domaine : Sciences Humaines et Sociales
Mention : Patrimoine et musées

1. Secteurs d'activité et emplois accessibles :


Principaux secteurs d'activité :
Tous secteurs (notamment le secteur culturel)


Types d'employeurs :
- Institutions européennes
- Fonction publique d'Etat : Ministère de la culture
- Fonction publique territoriale : filières culturelles
- Associations et entreprises privées de valorisation du patrimoine
- Bureaux d'étude


Métiers ou fonctions accessibles aux diplomés :
Chef ou assistant chef de projet patrimonial
Consultant en ingénierie culturelle
Attaché territorial, responsable de service culturel
Cadre chargé du mécénat dans des grandes entreprises
Responsable d’associations culturelles
Responsable de politiques culturelles


2. Perspectives professionnelles :


Champs d'actionDes connaissances
acquises en :
Qui permettent de mobiliser
des aptitudes à :
Ingénierie historique et culturelle- Projet patrimonial et gestion d'entreprises publiques avec projet d'études
- Projet européen pour le patrimoine (réseaux culturels, mise en valeur)
- Ingénierie culturelle en collectivités territoriales
- Elaborer et conduire un projet culturel autour d'un lieu du patrimoine.
- Concevoir une exposition, un projet éducatif, touristique culturel.
- Elaborer un budget, négocier des subventions.
- Monter un dossier en réponse aux appels d'offre de la Commission européenne.
- Construire des projets culturels à dimension européenne.
- Mobiliser des fonds structurels européens par le biais des collectivités locales. 
- Utiliser le périmètre d'action culturelle des collectivités territoriales. 
- Définir les objectifs de tourisme culturel. 
- Evaluer les publics des patrimoines. 
- Informer sur le montage de projet (spectacles vivants, manifestations polyvalentes et expositions).
- Gérer les contraintes des montages de projet (normes de sécurités, autorisations administratives, fiscalité, droits d'auteurs et droits dérivés, rémunération des intervenants, choix des partenariats).
Management du patrimoine culturel- Droit du patrimoine 
- Histoire des législations patrimoniales et artistiques 
- Informatique et documentation patrimoniale
- Gestion d'entreprises culturelles dans le secteur privé
- Communication
- Comptabilité publique
- Appliquer et assurer une veille sur les principales règles juridiques qui régissent et conditionnent l'organisation et le fonctionnement de la vie culturelle (ex : protection du patrimoine).
- Intégrer les outils informatiques et les Nouvelles Technologies dans la conception, la gestion et l’information culturelle.
- Concilier les contraintes artistiques avec les contraintes économiques du secteur privé. 
- Elaborer des stratégies de communication dans le secteur patrimonial. 
- Savoir mobiliser le monde du mécénat et développer des partenariats.
- Maîtriser et appliquer les principales règles de financement et de gestion du secteur public.

3. Particularités :

Un voyage d'intégration et de sensibilisation au patrimoine a lieu chaque année en octobre-novembre, sur 3 ou 4 jours, en France ou à l'étranger (2005 : Budapest ; 2006 : Amsterdam ; 2007 : Aoste). Il donne lieu à des rencontres avec des professionnels du patrimoine (secteurs public et privé), sous la forme de séminaires, conférences débats, visites de sites…

Des séminaires de terrains sont organisés entre autres avec le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse et le Conseil Régional d'Ile de France.

Des visites de musées (Palais de Tokyo, Musée du Quai Branly, Musée de la ville de Saint Quentin en Yvelines…) permettent de rencontrer les conservateurs.

Les étudiants bénéficient aussi d'un volume important de cours d'anglais adaptés à la formation.

L'association des anciens étudiants, Mnemosis, joue un rôle important.


Pour en savoir plus :
http://mnemosis.univ-paris1.fr


Principales fiches ROME correspondantes :
23211 : Conseiller en développement local (agent de valorisation, de développement du patrimoine)