Accueil > Formations > Offre de formation


Fiche diplôme

Sciences Humaines et Sociales

Master 2 Indifférencié Crises : interventions d'urgence et actions de développement (FI/FC)


Domaine : Sciences Humaines et Sociales
Mention : Etudes du développement

1. Secteurs d'activité et emplois accessibles :


Principaux secteurs d'activité :
Tous secteurs en France et à l’étranger.


Types d'employeurs :
- Institutions nationales (Ministère des Affaires Etrangères, Agence Française de Développement, Office des migrations internationales…), européennes (Union Européenne, CONCORD, bureaux de représentations d’intérêts nationaux à Bruxelles) et internationales (Nations Unies, Banque Mondiale, Banques régionales…)
- Organismes de recherche publique et privée: CNRS, Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), CREDOC…
- Organisations de solidarités internationales (OSI): Médecins Du Monde, AICF, Médecins Sans Frontières, OXFAM, WWF, Grean Peace…
- Collectivités territoriales.


Métiers ou fonctions accessibles aux diplomés :
- Cadre de la fonction publique territoriale, nationale, européenne et internationale
- Cadre des OSI, ONG
- Chargé d’études des organismes de recherche
- Expert et consultant de bureaux d’études


2. Perspectives professionnelles :


Champs d'actionDes connaissances
acquises en :
Qui permettent de mobiliser
des aptitudes à :
Ingénierie en développement- Acteurs et politiques de l’aide au développement
- Interventions internationales : des institutions à la société civile
- Gestion de projet : Ressources humaines
- Gestion de projet d’urgence
- Gestion de projet de développement
- Pratiques sociales et professionnelles du développement
- Méthodologie des enquêtes et évaluations
- Comprendre les rationalités diverses, souvent divergentes, mises en ½uvre dans les stratégies des différents acteurs en présence.
- Saisir les logiques sociales, économiques, politiques et culturelles qui conditionnent les stratégies des différents acteurs en présence et les prédéterminent en partie.
- Procéder, à partir d’études concrètes, à l’élaboration d’un projet technique (gestion des ressources humaines, montages financiers...) concernant l’ensemble ou une partie des actions à mener.
- Coordonner l’ensemble de ces actions tout en gérant la collaboration avec les spécialistes.
- Utiliser les différentes méthodes d’investigation dans les domaines de l’intervention.
- Fournir des repères conceptuels et des grilles d’analyse. 
- Appréhender la réalité des différentes formes de crises et leurs dynamiques.
Gestion de crises et Interventions d’urgence- Crises : urgence développement
- Crise : études de cas
- Prévention des conflits
- Expériences de construction de la paix
- Géopolitique des crises
- Droit international humanitaire
- Guerres – guerres civiles
- Mafia Drogue corruption
- Famines
- Réfugiés
- Soudan
- Colombie
- Irak
- Tchétchénie
- Diagnostiquer les différents aspects de la crise.
- Identifier les ressources internes et externes existantes pour y répondre.
- Trouver les moyens de les mobiliser : projets collectifs, médiateurs, etc..
- Reconstruire et réorganiser pour prévenir la résurgence des crises.
- Suivre la genèse et l’évolution des interventions menées dans des pays qui connaissent des crises majeures.
- Reconstituer l’ensemble des effets induits attendus ou non.
- Evaluer leurs impacts en termes de résolution et/ou éclosion de nouveaux conflits.
- Capitaliser et synthétiser les résultats et à identifier des innovations possibles.

3. Particularités :

Ce diplôme s’adresse à des étudiants en formation initiale mais aussi à des responsables d’ONG, des cadres d’institutions nationales (UE ou hors UE), à des salariés d’institutions privées ou publiques. Une proportion régulière d’un quart d’étudiant est de nationalité étrangère.


Pour en savoir plus :


Principales fiches ROME correspondantes :
23211 : Chargé de mission en développement local
32151 : Chargé/chargée d’analyses et de développement
32172 : Cadre responsable de la mise en ½uvre de la politique des pouvoirs publics