Description : 

Histoire et mémoire

Nous partirons de la Wissenschaft des Judentums (Science du judaïsme), courant à l’origine d’une nouvelle école historique au XIXe siècle en Allemagne, pour nous interroger sur les relations entre histoire et mémoire à l’époque contemporaine. Nous examinerons
- Les productions de mémoire juive et/ou d’histoire juive, leurs sources et leurs modèles de l’Antiquité au XVIIIe siècle.
- Le « judaïsme » comme objet d’étude des historiens occidentaux aux XVIIIe-XIXe siècles : histoire théologique chrétienne, histoire philosophique, philosophie des idées.
- Le renouvellement de la production historique et les problématiques sur l’unité ou la disparité de l’histoire du judaïsme, du peuple juif et des sociétés juives.
- Les approches contemporaines : rôle joué par le cinéma, l’importance de la Shoa et perspectives privilégiées par les « nouveaux »historiens » israéliens.

Bibliographie indicative :
- BAUMGARTEN, J., « Anthologies narratives juives et identité nationale dans le monde ashkenaze », dans BECHTEL D. et alii, Ecriture de l’histoire et identité juive. L’Europe ashkenaze XIXe-XXe s, Paris, Les Belles Lettres, p.279-308.
- Ethnologie Française, 2007/3, « Mémoires Plurielles, Mémoires en conflit », Paris, PUF, 2007.
- GREISALMMER, I., La Nouvelle histoire d’Israël, essai sur une identité nationale, Paris, Gallimard NRF, Essais, 1999.
- JOHNSON, P., Une histoire des Juifs, trad. De l’anglais par J-P. Quijano, Paris, Lattès, 1989.
- VIDAL-NAQUET, P., Les Juifs, la mémoire et le présent, Paris, Maspero,1981.
- YERUSHALMI, Y.H., Histoire juive et mémoire juive, Paris, La Découverte, 1984.

Le cours est commun aux étudiants de L2 histoire et L2 histoire parcours hébreu classique/études juives. (092T105)
Langue d'enseignement : 
Français