X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Master Dynamiques des pays émergents et en développement (DynPED) » Présentation et débouchés » Organisation des enseignements

Organisation des enseignements

Beaucoup d'enseignements seront communs entre les filières recherche et professionnalisante, ce qui permet de réaliser des économies d'échelles, de mêler deux « cultures » (générale et technique) et de favoriser les passages de l'une à l'autre filière pour les étudiants qui auraient manifestement commis une erreur d'orientation.

Les étudiants bénéficieront tous d'une solide formation générale en géographie. Les enseignements devront leur donner le bagage nécessaire sur les grandes questions qui se posent aux pays émergents et en développement dans le cadre du monde contemporain. Par ailleurs, une attention particulière sera donnée à la maîtrise d'outils devenus indispensables dans les pays du Sud, tant dans le domaine de la recherche que celui des emplois plus « techniques » (télédétection, Sig...).

 

La première année s'inscrit dans le cadre de chaque établissement (Paris 1, Paris Diderot et AgroParisTech). Les enseignements spécialisés sur les pays émergents et en développement en master 1 à Paris 1 et Paris Diderot ont été établis en concertation et sont identiques dans leurs contenus fondamentaux. Les enseignements ont lieu le premier semestre. Les étudiants qui se destinent à la recherche feront un mémoire de recherche. Les étudiants en filière professionnalisante pourront faire un stage suivi d'un rapport. 

 

Les enseignements de deuxième année s'organiseront, au premier semestre, comme suit :

 

  •  deux enseignements généraux de base obligatoires destinés à l'ensemble des étudiants du master
  • des approfondissements théoriques sur des thèmes de recherche dans les pays émergents et en développement. Trois enseignements sont à suivre dans chaque filière

  

  • des options que les étudiants choisiront en fonction de leurs besoins. Elles seront prises dans le parcours : un enseignement d'« outil » (Sig....) ; un enseignement « aire culturelle » (Afrique subsaharienne, Asie orientale...) ; et une option « libre », qui pourra être prises dans l'autre filière (filière professionnalisante pour les étudiants en recherche, par exemple), dans d'autres parcours du master Géographie, ou dans d'autres masters avec lesquels nous avons passé des conventions

 

Il y aura, à titre très exceptionnel et sur accord du responsable de la formation, possibilité de changer de filière, à la fin du premier semestre.

 

Au second semestre, les étudiants en filière recherche feront un mémoire de master 2 : ils pourront le soutenir à la session de juin ou de septembre ; ceux qui sont en filière professionnalisante participeront à un atelier puis réaliseront un stage entre 3 et 6 mois.