X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » IDHES - Institutions et dynamiques historiques de l'économie et de la société (UMR 8533) » Membres » Mathilde Provansal

Mathilde Provansal

PROVANSAL Mathilde

 

 

Titre : « Artistes et femmes. Etude comparative des trajectoires de plasticiens et de plasticiennes en France et en Allemagne », sous la direction de Marie Buscatto

   

Résumé

 

L’objectif de notre recherche est de contribuer à une meilleure compréhension des trajectoires de plasticiennes dans le monde de l’art contemporain, à l’aide d’une comparaison France-Allemagne, et d’analyser la fonction structurante du genre dans le milieu contemporain des arts plastiques. L’étude de la construction sexuellement différenciée des trajectoires de plasticiennes et de plasticiens doit permettre de comprendre comment le fait d’être une femme joue, ou non, sur l’entrée dans la carrière artistique, le maintien, ou non, au sein du monde de l’art, et sur la reconnaissance artistique. Il s’agit d’analyser les obstacles rencontrés par les artistes femmes au cours de leur carrière, les ressources et les stratégies mobilisées par les plasticiennes pour les surmonter. L’étude de trajectoires permet de préciser la formation, au cours du processus de socialisation, de certaines dispositions et compétences, les modalités d’entrée dans la carrière artistique et la construction sociale de la vocation artistique : comment devient-on artiste ? Elle explicite encore les conditions pratiques, économiques, spatiales et temporelles d’exercice de la pratique artistique : comment « est »-on artiste ? L’étude comparative des trajectoires de plasticiennes et de plasticiens, en France et en Allemagne, doit permettre, par le jeu des différences et des similarités, de mieux saisir les processus sociaux structurant les trajectoires des plasticiennes, en précisant notamment les socialisations familiales, les conditions de formation à la pratique artistique, ou encore les conventions et les normes sexuées, professionnelles et privées.

 

 


Journées d’études


« Interagir avec son terrain : réflexion autour des incidents de l’enquête et de leur gestion », Journée d’étude « Le travail sociologique : confrontations, implications, productions », Université Lumière Lyon 2, 19 avril 2012

 

 

 

Publications


Participation à une expérience de traduction collaborative : « Classes sociales et réseaux dans une île de Norvège », J.A.Barnes, Traduit de l’anglais par Jean Grange, Réseaux, 2014 (à paraître)

 

 


Membre du laboratoire junior GenERe (« Genre : épistémologie & recherches »), ENS de Lyon